top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Le lac Biwa, joyau culturel et source d'inspiration artistique

Dernière mise à jour : 29 déc. 2023

Le lac Biwa, situé dans la préfecture de Shiga au Japon, est le plus grand lac d'eau douce du pays et joue un rôle crucial tant sur le plan écologique que culturel. Il est réputé pour sa beauté naturelle, sa biodiversité unique et son importance historique. Il est aussi un sujet d'inspiration pour de nombreux photographes depuis quelques années.


Japon: Le lac Biwa, joyau culturel et source d'inspiration artistique

Tirage Fine Art © O. Robert


Certainement le lac le plus intéressant sur lequel j'ai eu le plaisir de travailler ces 15 dernières années après le lac Léman. Les similitudes géographiques entre ces 2 lacs sont d'ailleurs assez intriguantes compte-tenu de la distance qui les sépare. Tous deux ont été le sujet d'une de mes expositions commandée par le Musée du Léman en Suisse (2015) ainsi que la production d'un livre.


La simplicité d'accès à ses rives, les sujets photographiques et la variété des paysages en toutes saisons en font un terrain de jeu extraordinaire pour les photographes, quelques soient leurs spécialités.


Dans cet article, je m'intéresse aux sites qui présentent un intérêt pour la photographie de paysages lacustres autour du Biwa mais également à son histoire et ses particularités géographiques ou culturelles. Un lieu saisissant, à découvrir absolument.


Brève histoire

Le lac Biwa s'est constitué il y a environ 4 millions d'années et est l'un des plus anciens lacs d'eau douce du monde. Son nom provient de la forme du lac qui ressemble à un instrument de musique traditionnel japonais, le Biwa.


Le lac a une longue histoire liée à la culture japonaise, étant mentionné dans de nombreux poèmes et œuvres littéraires, notamment dans le célèbre livre "Tale of Genji" de Murasaki Shikibu.


Au cours des siècles, le Biwa a été un point stratégique pour le transport et le commerce. De nombreux sites historiques bordent ses rives, y compris des temples et des sanctuaires anciens. Il est également associé à de nombreuses légendes et croyances religieuses.

Mon matériel: URTH. Les filtres haute définition pour la photographie en poses longues.

Mon matériel: URTH. Les filtres haute définition pour la photographie en poses longues.


Caractéristiques géographiques

Géologiquement, le lac Biwa est intéressant en raison de son âge et de sa formation. Il est le résultat de mouvements tectoniques complexes et de l'activité volcanique de la région. Le lac s'est formé dans une dépression causée par les failles actives dans la zone.


Le lac Biwa s'étend sur une superficie d'environ 670 km². Il est divisé en deux parties principales: le Grand Lac (Ōmi) au nord et le Petit Lac (Kōmi) au sud. Ils proposent l'un et l'autre des sujets photographiques intéressants même si, de toute évidence, le Grand Lac est plus dégagé et propice à la photo minimaliste. Le Grand Lac a une profondeur d'environ 104 mètres. Le Petit Lac est, quant à lui, beaucoup moins profond.


Le Biwa est alimenté par environ 460 rivières et ruisseaux et n'a qu'un seul exutoire, la rivière Seta, qui devient ensuite la rivière Yodo alimentant la ville de Kyoto. Sa position géographique, à proximité de l'ancienne capitale impériale, a renforcé son importance au fil des siècles.

Tirages Fine Art © O. Robert


Biodiversité et écologie

Le lac Biwa est connu pour sa riche biodiversité. Il abrite plusieurs espèces endémiques, c'est-à-dire des espèces qui ne se trouvent nulle part ailleurs dans le monde. Parmi celles-ci, des poissons comme la carpe Biwa et plusieurs espèces de mollusques. Le lac joue un rôle crucial dans la préservation des écosystèmes d'eau douce du Japon.


Cette biodiversité est particulièrement observable au nord du lac dans le "Marais de Biwako", aussi appelé "Wetland", classé comme site d'intérêt Ramsar (voir plus-bas).


Malheureusement, comme de nombreux écosystèmes aquatiques, le lac Biwa fait face à divers problèmes environnementaux. La pollution, l'eutrophisation et l'invasion d'espèces non indigènes sont des défis majeurs.


Des efforts considérables sont déployés par le gouvernement japonais et diverses associations pour protéger et préserver le lac, notamment à travers des programmes de nettoyage et de sensibilisation à l'environnement. Ce qui ne manque pas de motiver les habitants très engagés de la préfecture de Shiga.

Mon matériel: GITZO Mountaineer S3 et rotule S3. Le trépied carbone ultra stable pour la photo de paysages. Solidité, légèreté, durabilité. Un investissement pour la vie.

Mon matériel: GITZO Mountaineer S3 et rotule S3. Le trépied carbone ultra stable pour la photo de paysages. Solidité, légèreté, durabilité. Un investissement pour la vie.


Les îles du Biwa

Le lac Biwa abrite plusieurs îles de tailles variées, mais il n'y en a que six qui sont particulièrement notables.


1. Île de Chikubu : Cette petite île est un lieu de pèlerinage important. Elle est connue pour ses deux sites religieux que sont le temple Hogonji, dédié à la déesse Benzaiten, et le sanctuaire Tsukubusuma, aussi appelé Chikubushima, tous deux chargés d'histoire et de spiritualité.


2. Île de Takeshima : Connue pour son temple Ryōmusan Kentōji.


3. Île de Okishima : La seule île habitée en permanence par une petite communauté de résidents. C'est également l'île que l'on peut apercevoir derrière le Torii du temple Shirahige (voir plus-bas). Elle possède deux très beaux sanctuaires: Itsukushima et Okitsushima.


4. Île de Torishima : Très peu fréquentée, elle constitue principalement un site de nidification pour les oiseaux.


5. Île de Bentenjima : Tout comme l'île de Chikubu, elle abrite également un sanctuaire dédié à Benzaiten, déesse de la fortune et de la musique.


6. Île de Yomegashima : Aussi connue pour ses caractéristiques naturelles et son environnement paisible.

Japon: Le lac Biwa, joyau culturel et source d'inspiration artistique

Tirage Fine Art © O. Robert


Chacune de ces îles a sa propre histoire unique et certaines sont des sites importants pour les pèlerinages religieux, la biodiversité ou la culture locale. Elles offrent aux visiteurs une variété d'expériences, allant de la découverte de la faune et de la flore à l'exploration de l'histoire et des traditions culturelles japonaises.


Relation au lac Yogo

Le lac Yogo, aussi appelé le "miroir du ciel", est un petit lac situé au nord du lac Biwa, dans la même préfecture de Shiga. Beaucoup plus petit que le lac Biwa, il entretient une relation étroite et intéressante avec ce dernier, tant sur le plan géologique qu'historique et culturel.


Pour les photographes, le lac Yogo constitue un contraste intéressant avec le vaste lac Biwa. Son cadre tranquille offre une perspective différente sur le paysage typique de la préfecture. Pour les amateurs de paysages minimalistes et intemporels, le lac Yogo est un site très paisible et moins exploré que le très fréquenté lac Biwa.

Mon équipement: GITZO Aventury. Le sac à dos ultra résistant, pratique et étanche pour la randonnée photo.

Mon équipement: GITZO Aventury. Le sac à dos ultra résistant, pratique et étanche pour la randonnée photo.


Une fois de plus, c'est en hiver que j'ai connu mes meilleurs moments autour de ce petit lac Yogo. Non seulement la neige y est abondante mais les brumes hivernales permettent d'adoucir l'impact visuel des montagnes dans l'image.


Il est tout à fait possible de faire le tour du lac Yogo à pied. Ce que je recommande vivement pour s'imprégner totalement des lieux, et pour 2 raisons. Tout d'abord, c'est une belle balade méditative à vivre au travers de l'objectif (Lire mes articles sur la marche comme outil d'inspiration). D'autre part, l'unique route périphérique est étroite.


En hiver, la neige qui s'accumule sur les côtés ne permet pas à deux véhicules de se croiser. Je conseille donc de laisser la voiture sur la parking situé à l'entrée et de poursuivre à pieds. Lire l'article complet.

Tirages Fine Art © O. Robert


Sites d'intérêt photographique autour du lac Biwa

Le lac Biwa, étant le plus grand lac du Japon et riche en histoire, est bordé par de nombreux sites d'intérêt majeurs. Ces sites reflètent l'histoire culturelle, religieuse et naturelle de la région des rives du lac Biwa. Voici ma sélection de quelques-uns que je considère comme remarquables (sans ordre particulier de préférence). Certains de ces sites ont fait l'objet d'articles dédiés. Vous pouvez les lire sous la rubrique Lac Biwa.


1. Le château d'Hikone

Un des rares châteaux originaux restants, le château Hikone est célèbre pour son architecture impressionnante et ses jardins bien préservés. Il offre une vue panoramique sur le lac et est particulièrement splendide pendant la saison des cerisiers en fleurs.

Ma bibliothèque: Les Jardins du Japon.

Ma bibliothèque: Les Jardins du Japon.


Le château d'Hikone est une référence majeure pour ses Sakura. Par conséquent, il est prisé des touristes au mois d'avril. Les contrastes des cerisiers en fleurs et des pierres qui constituent les soubassements ou contreforts du château sont particulièrement intéressants.


Et pour les amateurs de cinéma, c'est aussi un des lieux de la région qui a servi au tournage de la série Shogun avec Richard Chamberlain et Yoko Shimada. Lire l'article complet.

Tirage Fine Art © O. Robert


2. Le sanctuaire Shirahige

Connu pour son torii emblématique construit dans le lac à quelques mètres de la rive, ce sanctuaire shinto est l'un des plus anciens de la région. Le torii semble flotter sur l'eau, créant une scène pittoresque surtout au lever ou au coucher du soleil. C'est probablement aujourd'hui le site le plus fréquenté du lac Biwa par les photographes. Lire l'article complet.

Tirage Fine Art © O. Robert


3. Le temple Enryakuji

Situé sur le mont Hiei, qui surplombe le lac Biwa, ce temple complexe est un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est un centre important du bouddhisme Tendai et joue un rôle clé dans l'histoire religieuse du Japon. Lire l'article sur le bouddhisme Shingon et Tendai pour en savoir plus.


Egalement un site très touristique mais qui vaut le déplacement compte-tenu de la splendeur de ces bâtiments anciens et sa situation géographique. La route qui mène au temple Enryakuji est également intéressante pour les points de vue qu'elle propose sur le lac et sa région.


4. Le temple Mangestuji et son pavillon Ukimido

Cet élégant pavillon est relié à la rive par une très belle passerelle de bois. Il offre un cadre paisible et est particulièrement populaire pour la photographie malgré sa petite taille.


A s'intéresser en priorité au pavillon Ukimido, on oublie souvent qu'il appartient au temple Mangetsuji, magnifique exemple des temples du courant bouddhique Tendai. Ce pavillon est aussi connu sous le nom de "Pavillon flottant", compte-tenu de sa situation. Il est accessible depuis les jardins du temple seulement (aux horaires d'ouverture). Mais il peut être observé librement depuis une petite plage, non loin de là. Lire l'article complet.

Tirage Fine Art © O. Robert


5. La ville d'Omihachiman

La ville a été fondée par Toyotomi Hidetsugu, le neveu de Toyotomi Hideyoshi, l'un des plus grands unificateurs du Japon. Hidetsugu a construit un château ici en 1585, et bien que le château n'existe plus, son influence sur la ville est encore palpable.


Au cours de l'ère Edo (1603-1868), Omihachiman s'est développée comme un centre commercial majeur, profitant de sa situation le long du canal Hachiman-bori, qui reliait la ville au lac Biwa et facilitait le transport des marchandises. Les promenades en bateau sur le canal sont populaires parmi les touristes.

Mon matériel: PGYTECH Camera Clip. L'appareil toujours à portée de main avec le clip pour sac à dos.

Mon matériel: PGYTECH Camera Clip. L'appareil toujours à portée de main avec le clip pour sac à dos.


6. Le Musée du lac Biwa

Le Musée du lac Biwa a été inauguré en 1996. Sa création répondait à un besoin croissant de préserver et d'étudier l'écosystème unique du lac Biwa, ainsi que de promouvoir la compréhension et l'appréciation de son importance culturelle et naturelle.


Ses 3 missions principales sont:


  1. L'éducation et la sensibilisation

  2. La recherche et la préservation

  3. La promotion de la culture locale


Outre son programme d'expositions très varié, le musée du lac Biwa propose divers programmes éducatifs, des ateliers et des conférences pour les écoles, les familles et les chercheurs. Ces programmes sont conçus pour approfondir la compréhension du public de l'écologie du lac, de son importance pour la biodiversité et de son rôle dans la culture locale.


7. Le Marais de Biwako

Classé comme site Ramsar en 1993, le Marais de Biwako ou aussi appelé le Wetland, jour un rôle prépondérant dans la conservation d'espèces animales endémiques (oiseaux, poissons, insectes, etc.).


Ce marais constitue une zone idéale d'observation de la faune locale et un paradis pour les photographes animaliers qui passent des heures interminables derrière leurs téléobjectifs. Ce marais est aussi un site de choix pour l'éducation à la nature et aux enjeux environnementaux. Lire l'article complet.

Tirage Fine Art © O. Robert


8. Le château de Nagahama

Le château de Nagahama est un site historique important qui reflète l'histoire militaire et culturelle de la région. Bien que sa structure actuelle soit une reconstruction, le château original, construit par Toyotomi Hideyoshi, a joué un rôle clé dans l'histoire du Japon féodal. Un chef d'oeuvre de taille modeste mais très intéressante pour la photo de nuit. Lire l'article complet.

Tirage Fine Art © O. Robert


9. Les plages et stations balnéaires

Enfin, le lac Biwa possède plusieurs plages et stations balnéaires, comme Omi-Maiko, offrant des activités de loisirs et de détente, notamment la natation, le camping et les sports nautiques. L'occasion de se détendre un peu après de longues journées photo tout en profitant des hôtels sympathiques qui bordent le lac.

Mon livre: Olivier Robert - Miroirs d'eau du Léman au Biwa, éditions Glénat 2015.

Mon livre: Miroirs d'eau du Léman au Biwa, éditions Glénat. Disponible sur ce site.


Conclusion

Le lac Biwa n'est pas seulement un trésor naturel pour le Japon, il est aussi une source de découvertes culturelles et historiques. Ses eaux tranquilles et ses paysages variés continuent d'attirer les visiteurs et les amateurs de nature. Pour les photographes, en particulier ceux intéressés par les paysages minimalistes et intemporels, le lac offre un cadre à la fois paisible et dynamique, reflétant l'histoire et la beauté naturelle du Japon.


La contemplation du lac Biwa, un miroir d'eau ancien et témoignage vivant de l'histoire, invite à une réflexion philosophique et culturelle profonde. Ce lac, plus qu'une simple étendue d'eau, est un symbole de la connexion intemporelle entre l'homme et la nature. Il représente la continuité, un fil d'eau reliant le passé au présent. Il illustre la capacité de la nature à demeurer constante malgré les changements incessants du monde.


Dans ses eaux tranquilles se reflètent les histoires, les mythes et les croyances qui ont façonné la culture japonaise. Chaque photographie du lac Biwa me rappelle l'importance de préserver cet héritage pour qu'il demeure une source d'inspiration et de contemplation pour les futures générations.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales.

 
 

Commentaires


bottom of page