top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Dernière mise à jour : 28 janv.

La mer d'Ariake est une vaste baie située dans le sud-ouest du Japon, s'étendant dans les préfectures de Saga, Nagasaki, Kumamoto et Fukuoka. Elle est la plus grande baie du Japon en termes de superficie et présente de nombreux spots intéressants pour la photographie tels que des Torii, des cabanes de pêche et les célèbres fermes d'algues Nori.


Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Tirage Fine Art © O. Robert


Egalement connue sous le nom d'Ariake-kai en japonais, la mer d'Ariake couvre une superficie d'environ 1700 kilomètres carrés. Une caractéristique notable de la mer d'Ariake est ses marées spectaculaires, parmi les plus importantes du monde, avec des différences pouvant atteindre jusqu'à 6 mètres.


Cette dynamique de marée crée un environnement unique pour la faune et la flore marines. Les conditions environnementales de la baie sont idéales pour la culture aquatique en raison de la topographie de ses fonds marins, de ses eaux riches en nutriments et de son faible courant. En plus des algues Nori, la région est réputée pour sa production de poissons, de crustacés et d'autres fruits de mer tels que les palourdes.


Les principales villes autour de la mer d'Ariake incluent Saga, la capitale de la préfecture de Saga, ainsi que Nagasaki, une ville historique de la préfecture éponyme. Kumamoto et Fukuoka, toutes deux des centres urbains importants, bordent également cette baie.


La mer d'Ariake joue un rôle crucial dans l'économie locale, notamment dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture. Elle est également un site d'importance écologique, abritant divers écosystèmes de zones humides et de marais salants, qui sont essentiels pour maintenir la biodiversité régionale.


Bon nombre de ses sites naturels disposent de sujets et conditions idéales pour la photographie. Comme par exemple les très belles cabanes de pêche typiques de la région, appelées Tanajibu (photos ci-dessous). Lire mon article consacré aux Tanajibu.


Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Tirages Fine Art © O. Robert


Que peut-on trouver sur les rivages d'Ariake

Les rivages de la mer d'Ariake offrent une grande diversité d'écosystèmes et d'activités, reflétant la richesse culturelle et naturelle de la région. Voici quelques éléments notables que l'on peut trouver sur les rivages de cette baie:


1. Ecosystèmes de marais et zones humides: La mer d'Ariake est connue pour ses vastes zones humides et ses marais salants. Ces écosystèmes abritent une riche biodiversité, y compris diverses espèces d'oiseaux, de poissons et d'invertébrés aquatiques.


2. Fermes d'algues Nori: Les conditions de marée et la qualité de l'eau de la baie d'Ariake sont idéales pour la culture des algues Nori. On trouve de nombreux filets d'algues Nori étendus dans les eaux peu profondes, particulièrement visibles à marée basse. Un sujet de prédilection pour les spécialistes de la pose longue. Lire mon article consacré à la culture des algues Nori.


Mon matériel: GITZO Mountaineer S3 et rotule S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement pour la vie.

Mon matériel: GITZO Mountaineer S3 et rotule S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement pour la vie. Toutes pièces détachées disponibles.


3. Communautés de pêcheurs: Les rivages sont parsemés de petites communautés de pêcheurs qui dépendent traditionnellement de la mer pour leur subsistance. Ils pratiquent la pêche aux palourdes, aux crustacés et à divers poissons.


4. Agriculture aquacole: En plus des algues Nori, l'aquaculture dans la mer d'Ariake inclut la culture de palourdes et d'autres fruits de mer, exploitant les marées pour optimiser la production.


5. Sites touristiques et culturels: Les rivages abritent des sites historiques et culturels, tels que des sanctuaires shinto et des temples bouddhistes. La région est également connue pour ses festivals locaux et sa cuisine régionale, qui mettent en valeur les produits de la mer.


6. Plages et aires de loisirs: Certaines parties des rivages offrent des plages et des zones de loisirs où les visiteurs peuvent apprécier la beauté naturelle de la baie, observer les oiseaux, ou pratiquer des activités de plein air.


7. Recherche et conservation: Des centres de recherche sont dédiés à l'étude des écosystèmes marins et à la conservation de la biodiversité de la mer d'Ariake. Ces efforts visent à protéger l'environnement contre la pollution et d'autres menaces.


8. Observation des marées: Les changements spectaculaires des marées dans la mer d'Ariake attirent les curieux et les passionnés de nature, qui viennent observer ce phénomène naturel impressionnant. L'un des sites les plus spectaculaires en photographie est certainement le sanctuaire Oouno aves ses 3 Torii alignés dans la mer. Ils constituent un sujet intéressant à saisir en poses longues ou encore en timelapse. Lire mon article sur les 5 plus beaux Torii pour la pose longue.


Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Tirages Fine Art © O. Robert


Sites sacrés aux alentours de la mer d'Ariake

Pour les amateurs de temples et de sanctuaires, voici 10 références à ne pas manquer dans la région. Qu'ils soient situés directement sur les rivages de la mer ou plus à l'intérieur des terres, ces lieux sacrés sont des sites culturels exceptionnels et souvent propices à la photographie noir et blanc.


1. Sanctuaire Kashima: Situé dans la préfecture de Saga, ce sanctuaire est connu pour son histoire ancienne et son architecture impressionnante. Il est l'un des lieux de culte les plus importants de la région et un site touristique populaire.


2. Sanctuaire Kunenan: Situé près de la ville de Saga, ce sanctuaire est célèbre pour ses jardins paysagers et son cadre paisible. Il offre une atmosphère de tranquillité et est un lieu prisé, particulièrement pendant la saison automnale des momiji.


3. Sanctuaire Kōra Taisha : Ce sanctuaire, situé près de la côte de la mer d'Ariake, est réputé pour son festival annuel et son architecture traditionnelle.


4. Sanctuaire Tashiro : Ce sanctuaire, situé près de la mer, est connu pour ses rituels et festivals traditionnels, en particulier ceux liés à la mer et à la pêche.


Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites.


5. Sanctuaire Takezaki Sengen: Ce sanctuaire, situé dans la préfecture de Saga, est souvent associé aux pêcheurs et à ceux qui cherchent la protection en mer. Il est connu pour ses festivals et ses rituels qui sont censés garantir la sécurité et l'abondance des prises.


6. Sanctuaire Miyajidake: Ce sanctuaire, situé dans la ville de Fukutsu, préfecture de Fukuoka, est célèbre pour sa grande corde shimenawa et son impressionnant torii. Lire mon article sur les cordes Shimenawa. Le sanctuaire est également connu pour ses magnifiques couchers de soleil et ses vues sur la mer.


7. Sanctuaire Oouno: Egalement connu sous le nom de Ōūno-jinja, est un autre sanctuaire important situé près de la mer d'Ariake. Bien que moins connu à l'échelle nationale que certains des sanctuaires majeurs mentionnés précédemment, le sanctuaire Oouno joue un rôle significatif dans la communauté locale. Il est célèbre pour ses 3 Torii alignés dans la mer. Lire mon article à ce sujet.


Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Tirages Fine Art © O. Robert


8. Sanctuaire Einoo Tsurugi: Situé dans la préfecture de Kumamoto, ce sanctuaire de petit taille est situé sur un promontoire et fait face à la mer. Il est possible de descendre sur la petite plage et y photographier l'un des plus intéressants paysages marins de la région: le Torii et ses 2 lanternes de pierre directement construits sur la mer (photo ci-dessous). Lire mon article à ce sujet.


9. Temple Yutoku Inari: Egalement situé dans la préfecture de Saga, ce temple est l'un des trois grands sanctuaires Inari du Japon. Il est célèbre pour ses magnifiques Torii rouges et ses escaliers menant à travers une forêt luxuriante.


10. Temple Misode Tenmangu : Situé à Nagasaki, ce temple est dédié à Tenjin, le dieu de l'éducation, et est un lieu de prière populaire pour les étudiants.


Ces temples et sanctuaires, répartis le long des côtes de la mer d'Ariake, ne sont pas seulement des lieux de culte mais aussi des témoins de l'histoire et de la culture de la région. Ils sont intéressants pour leur valeur spirituelle, leur architecture, et leur emplacement pittoresque, souvent entourés de jardins traditionnels, de forêts, ou offrant une vue imprenable sur la mer.


Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Tirage Fine Art © O. Robert


Villages traditionnels le long de la mer d'Ariake

Plusieurs villages traditionnels se disputent les rivages d'Ariake et la notoriété de la région. Ils offrent une expérience culturelle riche en histoire et en beauté naturelle. Ces villages sont réputés pour leur charme pittoresque et leur atmosphère paisible.


Voici quelques-uns des plus beaux villages à visiter. Il s'agit bien sûr et comme toujours d'une sélection personnelle. Chacun se fera sa propre opinion sur ces sites.


1. Yobuko (Préfecture de Saga): Connu pour son marché matinal et son cadre côtier pittoresque, Yobuko est un village de pêcheurs traditionnel. Il est célèbre pour ses fruits de mer frais, notamment le calmar, et ses charmantes ruelles.


2. Arita (Préfecture de Saga): Bien que plus une petite ville qu'un village, Arita est célèbre pour sa poterie, connue sous le nom de porcelaine d'Arita. Les visiteurs peuvent explorer les magasins de céramique, les ateliers d'artisans et les musées dédiés à l'histoire de la poterie dans la région.


3. Okawachiyama (Préfecture de Saga): Ce village isolé, niché dans une vallée entourée de montagnes, est également célèbre pour sa poterie, en particulier la porcelaine Imari. Il est connu comme le "village secret de la poterie" en raison de son histoire liée à la fabrication de céramiques pour la noblesse japonaise.


Mon matériel: K&F Concept ND Filter Kit + bague magnétique et sac de transport. Verres traités anti-pluie. la solution pratique pour photographier dans des conditions difficiles sans compromis sur la qualité.

Mon matériel: K&F Concept ND Filter Kit + bague magnétique et sac de transport. Verres traités anti-pluie. la solution pratique pour photographier dans des conditions difficiles sans compromis sur la qualité.


4. Hizen Hamashuku (Préfecture de Saga): Ce village historique était autrefois un poste important le long de la rivière Matsuura. Aujourd'hui, il est apprécié pour ses bâtiments historiques bien conservés, offrant un aperçu de l'architecture japonaise traditionnelle.


5. Tara (Préfecture de Saga): Situé le long de la côte, Tara est connu pour ses paysages de marais salants et ses belles vues sur la mer d'Ariake. Le village est également célèbre pour ses produits de la mer, notamment les algues Nori et les huîtres.


6. Ouo-shima (Préfecture de Nagasaki): Une petite île accessible par un pont depuis la Tara. Elle dispose d'un village de pêcheurs authentique, avec des vues magnifiques et une ambiance paisible.


Ces villages offrent non seulement des paysages pittoresques et une architecture traditionnelle mais aussi une cuisine locale délicieuse et des opportunités uniques de comprendre la culture et l'histoire de la région de la mer d'Ariake. Visiter ces villages est une façon excellente d'expérimenter le Japon loin des sentiers battus.


Japon: La mer d'Ariake, des paysages entre tradition et marées

Tirage Fine Art © O. Robert

 
 

Le mot de la fin

La mer d'Ariake est bien plus qu'une simple étendue d'eau contenue entre des presqu'îles. Elle est le cœur d'une région vibrante, reflétant la symbiose entre l'homme et la nature. Elle illustre la manière dont les communautés traditionnelles peuvent prospérer en harmonie avec leur environnement naturel tout en préservant leur riche patrimoine culturel.


Les rivages de la mer d'Ariake, avec leur mélange unique de biodiversité, de culture et d'activités économiques, représentent un écosystème marin et côtier d'une grande importance écologique et culturelle pour le Japon.


Cependant, la mer d'Ariake fait face à des défis environnementaux, notamment la pollution et l'eutrophisation, qui menacent ses écosystèmes délicats. Des efforts de conservation et de gestion durable sont donc cruciaux pour préserver cette région unique.


Visiter la mer d'Ariake et ses environs offre une expérience immersive dans un Japon moins connu, où le temps semble s'écouler plus lentement, et où chaque aspect de la vie est profondément enraciné dans les traditions et la beauté naturelle.


Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

 

Comments


bottom of page