top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

Dernière mise à jour : 22 janv.

Les éléments décoratifs et symboliques des sanctuaires shinto, tels que les shimenawa et les shide, jouent un rôle crucial dans la tradition et la spiritualité japonaises. Ces objets ne sont pas seulement esthétiques, mais véhiculent également une signification profonde, enracinée dans l'histoire et la culture du Japon.


Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

© O. Robert


Tout comme les Torii, les shimenawa symbolisent la séparation entre le monde profane et le monde sacré. Ils servent à purifier et à protéger l'espace qu'ils délimitent. On les trouve à l'entrée des sanctuaires, autour des arbres sacrés, encerclant des pierres ou d'autres objets vénérés dans le shintoïsme.


Origines et symboles

Les shimenawa (縄) sont des cordes tressées utilisées dans la religion shinto pour délimiter un espace sacré ou pour indiquer la présence d'un kami (divinité shinto). Leur utilisation remonte à l'antiquité japonaise lors de laquelle ils étaient souvent associés à des croyances diverses.


La référence la plus significative à l'origine des shimenawa se trouve dans la mythologie shinto. La "Kojiki" et la "Nihon Shoki", les deux textes les plus anciens du Japon, relatent l'histoire d'Amaterasu, la déesse du soleil. Selon la légende, Amaterasu se cache dans une grotte (Ama-no-Iwato), plongeant le monde dans l'obscurité.


Lorsqu'elle est finalement attirée à l'extérieur, un shimenawa est placé à l'entrée de la grotte pour empêcher son retour, symbolisant la séparation entre le monde sacré et le profane ainsi que la protection contre les mauvais esprits. Cette histoire est fondamentale pour comprendre l'esprit japonais et la signification spirituelle des shimenawa dans le shintoïsme.


Matériel: GITZO Monopod 5 sections. Le pied carbone ultra solide et léger pour faciliter vos cadrages et travailler en basse lumière.

Matériel: GITZO Monopod 5 sections. Le pied carbone ultra solide et léger pour faciliter vos cadrages et travailler en basse lumière.


Symbolique

Le shimenawa représente la frontière entre le monde profane et le sacré. En marquant les limites d'un espace, il signifie la pureté et sert à éloigner les influences négatives ou impures. Le tressage des cordes, souvent conçus en paille de riz, est également un acte symbolique. Il représente l'union et la force.


Les shimenawa, en tant que symbole shintoïste important, ont des représentations qui s'étendent à travers divers aspects de la culture japonaise, y compris la littérature, la peinture et même le cinéma.


Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

Tirage Fine Art © O. Robert


Références littéraires et mythologiques

La peinture et les arts visuels

Dans l'art traditionnel japonais, les shimenawa sont souvent représentés dans des peintures et des estampes illustrant des scènes de sanctuaires ou de rites shinto. Les peintures de paysages sacrés ou de scènes mythologiques, en particulier celles de l'époque Edo, montrent fréquemment des shimenawa pour indiquer la présence d'un kami. Ils sont alors immédiatement associés à un lieu sacré dans l'esprit collectif japonais.


Le cinéma et la culture populaire

Dans le cinéma et la culture populaire japonaise, les shimenawa apparaissent souvent dans des films et des séries télévisées qui traitent de thèmes religieux ou surnaturels. Par exemple, ils peuvent être utilisés pour créer une atmosphère mystique ou pour indiquer un lieu de grande importance spirituelle.


Bien que moins fréquents dans les médias occidentaux, ils sont parfois représentés dans des films ou des séries qui explorent la culture japonaise. Les mangas, bandes dessinées populaires et animations japonaises, font régulièrement référence au shimenawa pour signifier un espace spirituel.


Ma bibliothèque: Le Shintô, la source de l'esprit japonais. | Shinto Sagesse et pratique.


Matériaux

La paille de riz est le matériau traditionnel le plus couramment utilisé pour fabriquer les shimenawa. Elle est choisie pour sa disponibilité, son abondance et sa signification dans la culture japonaise, où le riz a une importance fondamentale.


Parfois, d'autres matériaux comme le chanvre, le lin ou des fibres synthétiques sont utilisés, en particulier pour les shimenawa de grande taille ou pour ceux exposés à des conditions climatiques rigoureuses.


Processus de fabrication

Récolte et préparation: La paille de riz est récoltée, séchée et nettoyée. Pour les shimenawa de grande taille, cette étape peut être particulièrement laborieuse, nécessitant une quantité substantielle de paille.


Tressage: Le processus de tressage est crucial. La paille est tressée en corde, un processus qui peut varier de simples tresses à des motifs complexes pour des shimenawa plus élaborés. Le tressage est souvent effectué à la main par des artisans expérimentés, ce qui confère à chaque shimenawa un caractère unique.


Elevés au rang d'art, les shimenawa sont donc associés aux artistes et artisans qui les ont créés. Ils constituent dès lors des oeuvres d'art. Leur exposition dans les sanctuaires sont un honneur pour leurs créateurs.


Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

© O. Robert


Formation de la corde: Une fois tressée, la corde est formée en une boucle ou en une forme spécifique, selon la tradition du sanctuaire et l'usage prévu par ce dernier. Les dimensions et la forme dépendent de l'importance du sanctuaire et de l'endroit où le shimenawa sera installé. Lire mon article sur la hiérarchie des sanctuaires Jinja, Jingu et Taisha pour plus d'informations.


Ajout de shide (voir ci-dessous): Les shide sont des banderoles de papier qui sont souvent attachés aux shimenawa. Ils sont généralement faits de papier washi et sont ajoutés pour compléter le shimenawa, renforçant sa signification spirituelle.


Bénédiction et installation: Avant d'être installés, les shimenawa sont souvent bénis dans un rituel shinto. Ils sont ensuite placés à l'entrée des sanctuaires, autour d'objets sacrés, ou dans d'autres lieux spécifiques, renforçant une fois de plus la notion d'espace sacré.


Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

© O. Robert


Shide: fonction et signification

Accrochés aux shimenawa, les shide (紙垂) sont des bandes de papier pliées en zigzag. Ils sont traditionnellement fabriqués à partir de papier washi blanc (voir ci-dessous), bien que des variations de couleur puissent être observées lors d'événements spécifiques ou des festivals.


Les shide sont considérés comme des symboles de pureté dans la religion shinto. Ils agissent comme des réceptacles pour les kami et sont souvent utilisés lors de rituels de purification.


Fabrication

Les shide sont généralement fabriqués par des prêtres shinto ou des artisans spécialisés dans la création d'objets religieux. Dans certains cas, ils peuvent être fabriqués par les fidèles eux-mêmes, notamment pour des utilisations personnelles ou lors de petits festivals locaux.

Mon matériel: URTH Filter Kit. Les filtres haute définition avec verres japonais pour photographier en toutes conditions.

Mon matériel: URTH+ Filter Kit. Les filtres haute définition avec verres japonais pour photographier en toutes conditions.


Ils sont traditionnellement faits de papier washi, un type de papier japonais fabriqué à partir de fibres de mûrier. Le washi est choisi pour sa texture et sa capacité à résister aux éléments, étant plus durable et flexible que les papiers ordinaires.


Le papier washi est coupé en longues bandes, puis plié en zigzag. Cette forme est obtenue en pliant le papier en alternance d'avant en arrière, créant une série de triangles pointus.


La Forme en zigzag

La forme en zigzag des shide est significative. Elle est souvent interprétée comme symbolisant la foudre, un élément naturel puissant associé à la présence divine et à la purification. Cette forme est également censée faciliter la connexion entre le monde terrestre et les kami.


Lorsqu'ils sont accrochés à l'extérieur, les shide se balancent avec le vent, créant un mouvement qui est à la fois visuellement captivant et symboliquement puissant, évoquant la présence active des kami.


Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

© O. Robert


Sanctuaires célèbres pour leur shimenawa

Les dimensions des shimenawa peuvent varier considérablement. Dans les petits sanctuaires, ils peuvent mesurer quelques centimètres de diamètre, tandis que dans les sanctuaires majeurs, ils peuvent atteindre plusieurs mètres de longueur et de diamètre, pesant plusieurs tonnes.


Voici quelques exemples de sanctuaires connus pour leur shimenawa spectaculaire:


Izumo Taisha (Izumo Grand Shrine)

Izumo Taisha, situé dans la préfecture de Shimane, est célèbre pour abriter l'un des plus grands shimenawa du Japon. Il mesure environ 13 mètres de long, a un diamètre de plus de 4 mètres, et pèse environ 5 tonnes. Ce shimenawa symbolise la puissance de Okuninushi, une divinité centrale du sanctuaire.


Meiji Jingu (Meiji Shrine)

Bien que situé en plein cœur de Tokyo, ce sanctuaire est un havre de paix et de spiritualité. Le shimenawa du Meiji Jingu, bien que moins massif que celui d'Izumo Taisha, est impressionnant et contribue à l'atmosphère sacrée du sanctuaire.


Fushimi Inari Taisha

Connu pour ses milliers de torii rouges, ce sanctuaire, célèbre spot touristique de Kyoto, est dédié à Inari, le kami du riz et de la prospérité. Les shimenawa y sont souvent associés aux offrandes de riz et soulignent l'importance de l'agriculture dans la culture japonaise.


Mon matériel: PGYTECH Camera Clip. Le clip compatible Arca Swiss pour voyager les mains libres, l'appareil rapidement accessible.

Mon matériel: PGYTECH Camera Clip. Le clip compatible Arca Swiss pour voyager les mains libres, l'appareil rapidement accessible.


Togakushi Shrine

Togakushi est un ancien sanctuaire de la préfecture de Nagano. Il est particulièrement connu pour son cadre forestier et ses cinq sanctuaires distincts. Les shimenawa y sont utilisés pour marquer les espaces sacrés, en harmonie avec la nature environnante.


Miyajima Shrine (Itsukushima Shrine)

Le sanctuaire Itsukushima est situé sur l'île d'Itsukushima, aussi appelée Miyajima (île du milieu en japonais), dans la préfecture d'Hiroshima. Ce sanctuaire, construit sur l'eau, est connu pour son torii "flottant". Les shimenawa sont présents à plusieurs endroits. Ils constituent un part prépondérante de la beauté et de la spiritualité de ce lieu particuièrement spectaculaire.


Kumano Hayatama Taisha

Faisant partie des célèbres Kumano Sanzan, ce sanctuaire de la préfecture de Wakayama est entouré de nature luxuriante et est connu pour son arbre ancien et sacré, appelé Nagi (Podocarpus), entouré d'un shimenawa.


Japon: Shimenawa et Shide, symboles spirituels shinto

© O. Robert


Le mot de la fin

Les shimenawa et les shide sont plus que de simples ornements dans les sanctuaires shinto. Ils sont imbriqués dans l'histoire, la culture et la spiritualité du Japon, représentant la pureté, la protection et la présence divine.


Leur taille et leur conception varient, reflétant l'importance et le caractère unique de chaque sanctuaire. En tant que symboles de la tradition shinto, ils continuent d'inspirer et de fasciner, tant pour les croyants que pour les visiteurs du monde entier.


Les shimenawa, enracinés dans la mythologie, ont traversé les siècles et ont également trouvé leur place dans diverses formes d'expression artistique et culturelle au Japon. Leur présence dans la littérature, la peinture, et même le cinéma, témoigne de leur importance continue et de leur influence sur l'identité culturelle. En tant que photographes, capturer ces éléments dans leur contexte naturel et spirituel ajoute une dimension profonde à notre travail.


Luminar Neo: La puissance de l'intelligence artificielle dans la production d'images commerciales.

Luminar Neo: La puissance de l'intelligence artificielle dans la production d'images commerciales.

 

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à le partager sur les réseaux sociaux. Ceci m'aide à poursuivre ce travail. Merci d'avance pour votre soutien.


Comments


bottom of page