top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Les fermes d’algues Nori de la mer d’Ariake

Dernière mise à jour : 28 janv.

Les algues Nori, emblématiques de la cuisine japonaise incarnent une riche tradition et une symbiose unique entre l'homme et la mer. C'est au coeur de la baie d'Ariake, une région singulière de l'île de Kyushu, que cette tradition ancestrale atteint l'excellence. Un savoir-faire qui incarne à la fois la simplicité et la richesse culturelle du Japon.


Japon: Les fermes d’algues Nori de la mer d’Ariake

Tirage Fine Art © O. Robert


Sur les eaux calmes d'Ariake, des agriculteurs, ou plutôt des "aquaculteurs", s'adonnent à la culture minutieuse de ces précieuses algues. Leurs méthodes, transmises de génération en génération, témoignent de la préservation de traditions séculaires tout en intégrant des techniques modernes pour assurer une production durable.


De par sa situation géographique, la mer d’Ariake est protégée des vents violents et des tempêtes. Ses eaux peu profondes (50 mètres maximum) sont donc plutôt calmes toute l’année. De plus, l’amplitude des marées de la mer d’Ariake sont parmi les plus importantes au monde. On relève des différences de niveau atteignant 6 mètres par endroits.


Inutiles de préciser qu’il est alors facile de récolter les algues à marée basse lorsque les immenses filets sont suspendus au-dessus de vastes étendues de sable. A marée haute, ces filets sont totalement immergés, permettant ainsi aux algues de profiter de l’eau de mer pendant plusieurs heures, 2 fois par jour.

 

Sommaire de l'article:


 
Mon matériel: URTH+. Les filtres haute définition avec verres japonais traités anti-pluie. La solution parfaite pour la photographie en poses longues.

Mon matériel: URTH+ Filter Kit. Les filtres haute définition avec verres japonais traités anti-pluie. La solution parfaite pour la photographie en poses longues.


Que sont les algues Nori

La culture des algues Nori au Japon remonte au 8ème siècle. Les premiers enregistrements écrits sur la consommation de Nori ont été retrouvés dans un ancien document japonais, le "Nihon Shoki". La méthode de culture et de récolte de Nori, similaire à celle utilisée aujourd'hui, a été développée pendant la période Edo (1603-1868). C'est à cette époque que la culture de Nori est devenue plus systématique et organisée, notamment dans la région de la baie de Tokyo.


Les algues Nori sont un type d'algue marine comestible, scientifiquement connues sous le nom de Porphyra spp. Elles font partie intégrante de la cuisine japonaise, principalement utilisées pour envelopper le sushi et comme garniture ou assaisonnement dans de nombreux autres plats.


La culture de la Nori est une industrie significative au Japon, avec une production annuelle estimée à environ 10 milliards de feuilles. Les fermes d'algues Nori se trouvent principalement dans des zones côtières, où elles sont cultivées sur des filets dans des eaux peu profondes. Le cycle de production du Nori est saisonnier, commençant généralement en septembre et se terminant au printemps.


Scientifiquement, la Nori est riche en protéines, vitamines (notamment B12), en minéraux (comme l'iode), et en fibres. Il contient également des composés phytochimiques qui ont des effets bénéfiques sur la santé, comme des antioxydants et des acides gras oméga-3.


Le processus de transformation de la Nori est complexe et a été raffiné au fil des siècles. Après la récolte, les algues sont lavées, hachées, pressées en feuilles, puis séchées. Ce processus ressemble à la fabrication du papier traditionnel.


Les recherches scientifiques sur la Nori se concentrent sur son potentiel en tant que source de nutriments, son impact sur la santé, et ses applications dans des domaines tels que la biotechnologie et la phytoremédiation.


Japon: Les fermes d’algues Nori de la mer d’Ariake

Tirage Fine Art © O. Robert


Conditions requises pour leur culture

L'industrie de la Nori fait face à des défis liés au changement climatique, qui affecte la température et la qualité de l'eau, essentielles pour la croissance des algues. La culture des algues Nori nécessite des conditions spécifiques, qui doivent être soigneusement gérées pour assurer une croissance optimale. Voici les principales conditions requises pour leur culture:


1. Qualité de l'eau: L'eau de mer propre et de bonne qualité est cruciale. La pollution et les contaminants peuvent affecter négativement la croissance des algues.


2. Température: Les algues Nori prospèrent dans des eaux dont la température varie généralement entre 5 et 20 degrés Celsius. Des températures trop élevées ou trop basses peuvent inhiber leur croissance.


3. Salinité: Une salinité appropriée est essentielle. Les algues Nori nécessitent des conditions de salinité similaires à celles de l'océan, généralement autour de 3,5%.


4. Lumière: Une lumière suffisante est nécessaire pour la photosynthèse. Cependant, une exposition excessive au soleil peut être dommageable. Les fermes d'algues sont souvent situées dans des zones où la lumière naturelle est filtrée ou diffusée.


Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites. A tester gratuitement ici.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites. A tester gratuitement ici.


5. Courants marins: Des courants marins modérés sont bénéfiques car ils apportent des nutriments et de l'oxygène, tout en éliminant les déchets et les gaz.


6. Nutriments: Les algues nécessitent des nutriments tels que l'azote, le phosphore et le fer pour leur croissance. Ces nutriments sont généralement présents dans l'eau de mer, mais peuvent être ajoutés par l'homme si nécessaire.


7. Profondeur et substrat : Les algues Nori sont généralement cultivées à des profondeurs peu importantes où elles peuvent facilement accéder à la lumière. Elles sont cultivées sur des filets ou d'autres structures qui servent de substrat.


8. Période de culture : La culture de la Nori est saisonnière, souvent de septembre à mars ou avril, selon les conditions climatiques et environnementales.


La réussite de la culture des algues Nori dépend de la gestion minutieuse de ces facteurs. Les producteurs doivent souvent ajuster leurs pratiques en fonction de l'évolution des conditions environnementales, notamment celles consécutives au changement climatique.


Japon: Les fermes d’algues Nori de la mer d’Ariake

Tirage Fine Art © O. Robert


Culture et processus de fabrication des feuilles de Nori

La culture et la fabrication des algues Nori pour la consommation est un processus méticuleux et sophistiqué, reflétant une combinaison de techniques traditionnelles et de méthodes modernes. Ce processus transforme les algues Nori en feuilles fines et sèches, prêtes à être utilisées dans divers plats japonais mais également dans la cuisine moderne des pays occidentaux.


Culture

1. Préparation des conidies: Tout commence avec la collecte des conidies, qui sont les spores des algues Nori. Ces spores sont récoltées sur des frondes sauvages ou à partir de cultures en laboratoire.


2. Semis des filets: Les spores sont ensuite semées sur des filets spéciaux. Ces filets sont immergés dans des zones côtières peu profondes et protégées, où les conditions environnementales, comme la lumière et la température de l'eau, sont favorables à la croissance des algues.


3. Croissance: Les algues commencent à pousser sur les filets. Cette phase peut durer plusieurs semaines, durant lesquelles les algues se développent jusqu'à atteindre une taille appropriée pour la récolte.

Mon matériel: GITZO Mountaineer S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement pour la vie.

Mon matériel: GITZO Mountaineer S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement pour la vie.


Fabrication

1. Récolte: Les algues sont ensuite soigneusement récoltées des filets. Cette étape est souvent réalisée manuellement pour préserver la qualité des feuilles.


2. Traitement initial: Après la récolte, les algues sont lavées pour enlever le sel, le sable et autres impuretés. Elles sont ensuite hachées finement.


3. Suspension: La pulpe hachée est mélangée avec de l'eau pour créer une suspension.


4. Pressage: Cette suspension est étalée sur de grandes surfaces planes et pressée en feuilles fines. Ce processus est similaire à celui de la fabrication traditionnelle et artisanale du papier Washi.


5. Séchage: Les feuilles produites sont ensuite séchées. Ce séchage peut se faire naturellement au soleil ou à l'aide de séchoirs industriels, selon les régions.


6. Toastage: Enfin, les feuilles séchées sont légèrement grillées. Cette étape renforce leur saveur et leur donne une texture croustillante.


Japon: Les fermes d’algues Nori de la mer d’Ariake

Tirage Fine Art © O. Robert


Où sont produites les algues Nori au Japon

La culture des algues Nori est une activité majeure dans plusieurs régions côtières du Japon. Ces régions sont sélectionnées en fonction de leur aptitude à fournir les conditions idéales pour la culture de la Nori, telles que la qualité de l'eau, la température, et la salinité. Voici quelques-unes des régions les plus importantes pour la culture de la Nori au Japon:


1. Baie d'Ariake (Ariake-kai): Située dans la partie occidentale de l'île de Kyushu, la baie d'Ariake est l'une des principales zones de production de Nori au Japon. Cette région est célèbre pour ses grandes marées, qui fournissent un environnement idéal pour la croissance des algues. La production de Nori dans la baie d'Ariake représente une part significative de la production totale du Japon.


2. Préfecture de Saga: Cette région, faisant partie de la baie d'Ariake, est particulièrement réputée pour sa production de haute qualité. La préfecture de Saga est un acteur majeur dans l'industrie de la Nori, avec une grande partie de sa production exportée à l'échelle nationale et internationale.


Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.

Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.


3. Préfecture de Fukuoka: Egalement située le long de la baie d'Ariake, la préfecture de Fukuoka est une autre région clé pour la production de Nori. Les techniques de culture et de traitement y sont particulièrement avancées.


4. Région de la mer intérieure de Seto (Seto Naikai): Cette région, située entre les îles principales de Honshu, Shikoku et Kyushu, est connue pour ses eaux calmes et propices à la culture d'algues Nori. Notamment dans la préfecture d'Hiroshima, située dans la région de Setouchi.


5. Préfecture de Chiba: Située près de Tokyo, dans la partie orientale du Japon, la préfecture de Chiba est également un centre important pour la production de Nori, bénéficiant de conditions côtières favorables.


6. Baie de Tokyo (Tokyo-wan): C'est l'une des zones de production les plus connues. La baie offre un environnement idéal pour la culture de Nori de haute qualité.


Valeurs économiques et culturelles

Le Japon produit des milliers de tonnes de Nori chaque année, avec une valeur marchande significative. La production est non seulement importante pour l'économie locale des régions côtières mais joue aussi un rôle crucial dans la préservation des traditions culinaires japonaises.


La culture des algues Nori est un secteur vital pour le Japon, tant du point de vue culturel que financier. Elle constitue un élément significatif de l'économie agricole et aquacole. Elle joue un rôle important à plusieurs niveaux.


Photoshop et Lightroom pour photographes: les formations indispensables pour maîtriser les outils d'édition.

Photoshop et Lightroom pour photographes: les formations indispensables pour maîtriser les outils d'édition.


1. Valeur économique: La Nori est la principale culture marine du Japon. Elle représente une part substantielle du marché des produits de la mer, avec un secteur qui génère des milliards de yens chaque année.


2. Emploi: La culture de la Nori offre des emplois à un grand nombre de personnes, non seulement dans la production et la récolte, mais aussi dans la transformation, la distribution et la vente.


3. Exportation: La Nori est un produit d'exportation majeur pour le Japon. Elle est largement exportée à travers le monde, surtout sous forme de feuilles séchées utilisées pour les sushis et autres plats. Ce qui contribue à la balance commerciale du pays et renforce la présence de la cuisine japonaise à l'international.


4. Innovation et recherche: La culture de la Nori est également au cœur de nombreuses recherches et innovations, notamment pour améliorer les techniques de culture, augmenter la productivité, et assurer la durabilité des écosystèmes marins.


Japon: Les fermes d’algues Nori de la mer d’Ariake

Tirage Fine Art © O. Robert


Le mot de la fin

La culture des algues Nori dans la région de la mer d'Ariake est bien plus qu'une simple pratique agricole. C'est un témoignage vivant de la symbiose entre l'homme et la nature, où les traditions ancestrales se marient harmonieusement avec les technologies modernes. Les fermes d'algues Nori de cette région sont le reflet d'une culture profondément enracinée dans le respect de l'environnement et la préservation des ressources marines.


Les Nori de la mer d'Ariake ne sont pas seulement des ingrédients précieux dans la cuisine japonaise, mais aussi des symboles de durabilité et de résilience. Les agriculteurs locaux, tout en continuant à préserver leurs méthodes traditionnelles, adoptent également des approches innovantes pour garantir la qualité et la quantité de leur production. Cette intégration intelligente de techniques séculaires et de techniques modernes témoigne de la volonté de cette communauté de préserver son patrimoine tout en s'adaptant aux défis contemporains.


Pour avoir explorer les fermes d'algues d'Ariake pendant plusieurs années, j'y ai toujours découvert un monde où la tradition et la modernité se rencontrent pour créer un avenir durable. Ce n'est pas seulement une histoire de gastronomie, mais aussi une histoire de préservation culturelle et environnementale. La mer d'Ariake et ses trésors marins, tels que les algues Nori, nous rappellent l'importance de préserver ces ressources naturelles tout en célébrant le patrimoine culinaire japonais.


Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

 

Comments


bottom of page