top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

Situés dans la préfecture d’Aomori au nord du Japon, les Snow Monsters sont le résultat de conditions météorologiques particulières dans les montagnes Hakkoda. Elles figent les arbres dans une masse de glace et de neige pour 2 mois. Les formes hivernales impressionnantes qui en résultent en font un sujet photographique exceptionnel.


Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

Tirage Fine Art © O. Robert


Les Snow Monsters ne sont pas uniques à la région d'Aomori ni aux montagnes Hakkoda. Vous pouvez également en découvrir d’autres à Zhao dans la préfecture de Yamagata. Les montagnes de Zhao sont plus vastes et vous y trouverez beaucoup plus de sujets à photographier.


Par contre, Zhao est une station de sports d’hiver très fréquentée. Il faut composer avec les centaines de skieurs qui passent devant l'objectif. Raison pour laquelle je recommande fortement les montagnes Hakkoda pour photographier ces Snow Monsters en toute tranquillité.


Les montagnes Hakkoda

La chaîne de montagnes d'Hakkoda s'étend sur une vaste zone, mais la superficie exacte n'est pas connue ou fait l'objet de débats. Le mont Odake, le plus haut sommet de la chaîne des montagnes Hakkoda, atteint une altitude de 1.585 mètres.


Les températures en hiver peuvent être très basses, la plupart du temps en-dessous de 0°C, favorisant la formation des Snow Monsters. La région peut également connaître des températures glaciales bien en-dessous de -20°C.


Les montagnes Hakkoda sont d'origine volcanique. Elles font partie de la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité tectonique et volcanique qui encercle l'océan Pacifique. Elles sont composées de plusieurs volcans, dont certains sont encore considérés comme actifs bien qu'ils n'aient pas eu d'éruptions majeures récentes.


L'âge exact de ces formations volcaniques varie, mais elles se sont développées au cours de périodes géologiques étendues. Les volcans de cette région se sont formés à différentes époques, certains pouvant être assez anciens, remontant à plusieurs centaines de milliers d'années.


Les montagnes Hakkoda sont caractérisées par leurs cônes volcaniques et leurs caldeiras, témoins de leur origine. La région est également connue pour ses sources chaudes, qui sont alimentées par la chaleur géothermique sous-jacente, un autre indicateur de l'activité volcanique dans le sous-sol.


Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

Tirage Fine Art © O. Robert


Que sont les Snow Monsters

Les "Snow Monsters" des montagnes d'Hakkoda, sont des formations naturelles de glace et de neige qui prennent une apparence étrange et spectaculaire. Ces formations sont créées lorsque le givre s'accumule progressivement sur les branches des arbres, en particulier sur les conifères, pendant l'hiver. Les forts vents de la région, combinés à des températures glaciales, contribuent à cette accumulation unique de glace et de neige.


Le processus commence généralement lorsque la vapeur d'eau se condense autour des branches et des feuilles des arbres, formant une couche de givre. Au fur et à mesure que la neige tombe, elle adhère à cette couche, créant progressivement des structures qui ressemblent à des créatures fantastiques ou à des monstres, d'où leur nom.


Il est évidemment impossible de donner un nombre exact de "Snow Monsters" dans les montagnes Hakkoda, car cela varie considérablement en fonction des conditions météorologiques et de l'accumulation de neige chaque année. De plus, ces formations ne sont pas des entités permanentes ou quantifiables de la même manière que les arbres ou les lacs. Elles apparaissent chaque hiver et changent de forme et de nombre en fonction de la météo.


La meilleure période pour observer ces "Snow Monsters" est généralement entre janvier et mars, quand les conditions météorologiques sont les plus propices à leur formation. Les montagnes Hakkoda sont également connues pour leurs sources thermales, leurs sentiers de randonnée et leur riche histoire naturelle. Elles constituent donc un lieu de visite intéressant en toutes saisons.


Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.

Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.


Des conditions particulières indispensables

Contrairement à ce que leur nom peut laisser penser, les Snow Monsters ne sont pas couverts de neige. Du moins, pas uniquement. Ils sont le résultat de l’accumulation d’une masse de glace sur les branches de sapins. Ce phénomène étrange requière un vent régulier qui souffle dans la même direction pendant plusieurs jours et une humidité importante de l’air.


Les aiguilles de ces sapins sont alors lentement prisonnières de la glace qui s’accumule à leurs extrémité et qui finit par les enrober. La neige peut ensuite se fixer sur la glace. Les résultats sont surprenants. Tous ces arbres gelés ont des formes similaires qui ont pourtant toutes leurs particularités.


La glace qui se forme sur les aiguilles des sapins étant provoquée par le vent, elle emprisonne aussi un peu d’air. Ce qui lui donne une couleur blanche similaire à la neige. Cet étrange phénomène se produit chaque année et dure environ 2 mois.


Cette glace accumulée protège ces arbres des conditions extrêmes des hivers au nord du Japon. Ces sapins retrouvent ensuite toute leur vigueur au printemps, malgré l'absence de photosynthèse. Il est impossible de faire tomber cette glace des arbres. Ce ne sont plus que des blocs durs et compacts d’une hauteur de 3 à 5 mètres maximum et aux formes improbables.


Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

Tirage Fine Art © O. Robert


Comment se rendre dans les montagnes Hakkoda

Les Snow Monsters sont situés au sommet des montagnes Hakkoda à une altitude d'environ 1.500 mètres et qui est aussi un spot idéal pour les skieurs. Sans être pour autant une grande station de sports d’hiver, ce spot dispose d’une télécabine qui vous emmènera au sommet en passant au-dessus des contre-forts où vous pourrez admirer des milliers de ces arbres.


Je conseille de loger à Aomori pendant votre séjour. Vous pourrez vous rendre au départ de la télécabine en voiture en empruntant la route 103 qui part d’Aomori en direction du sud ou encore en prenant un bus local qui dessert la station. Il faut prévoir 40 minutes en voiture (21 km) depuis le centre de la ville d’Aomori (1h30 en bus local depuis la gare) ou environ 1h30 (40 km) depuis le centre de la ville d’Hirosaki qui est une autre option pour le logement.


Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.


Si vous êtes dans la région en septembre ou octobre, et à défaut de neige à cette période, vous pourrez profiter de l’automne dans les montagnes Hakkoda. Un spectacle tout aussi grandiose et riche en couleurs que seul le Japon peut offrir.


Comme l’endroit dispose de plusieurs pistes de skis, les amateurs de sensations fortes dévalent les contre-forts entre ces arbres en fin de journée pour rejoindre la station. Ce qui laisse des traces entre les arbres. Il est donc malheureusement difficile de photographier les Snow Monsters dans une neige immaculée depuis la télécabine (qui passe pourtant juste au-dessus). Mais le spectacle n’en est pas pour autant moins grandiose vu du haut et le meilleur vous attend au sommet.


La télécabine Sanroku Station fonctionne de 9h à 15h40 (novembre à février), toutes les 15 à 20 minutes. Le prix du billet est de 1250¥ pour l’aller simple et 2000¥ pour l’aller-retour. Il faut 10 minutes pour se rendre au sommet.


Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

Tirage Fine Art © O. Robert


Se déplacer une fois au sommet

Vous l’aurez compris, si ces montagnes sont propices au ski hors-piste, c’est que les conditions d’enneigement sont idéales. Il est donc impossible de se déplacer entre ces arbres dans la neige poudreuse sans s’enfoncer jusqu’aux genoux et finir après une heure avec les pieds gelés.


Prévoir des chaussures adéquates, des protections étanches ou mieux encore des raquettes à neige est indispensable pour une séance photo sérieuse. Les déplacements prennent beaucoup de temps. Vous pourrez louer ou acheter des raquettes dans la vallée. Leur coût est abordable et vous facilitera grandement la tâche. Votre travail de photographe n’en sera que plus productif. Vous pourrez ainsi vous déplacer plus vite et donc aller plus loin.


Les déplacements sont exigeants et demandent des efforts physiques importants. Il est judicieux de s’y être préparé. Une bonne condition physique est indispensable (lire mon article à ce sujet). Ne vous y aventurez pas si vous ne vous sentez pas capable. L'altitude rend les efforts plus difficiles également et l'air glacial n'aide en rien.


Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

© O. Robert


Comme toujours dans ce genre de conditions extrêmes, je recommande de se déplacer à deux. En effet, les secours et l'assistance médicale sont peut-être présents mais encore faut-il vous trouver. Les milliers d'arbres et les dénivelés créés par la neige rendent la visibilité impossible. En cas de problème physique, mieux vaut être accompagné.


Raquettes aux pieds, il est très agréable de déambuler parmi ces arbres aux formes picturales. L’étendue est vaste et il est très facile de perdre la notion du temps devant pareil spectacle. Prévoyez également du temps pour le retour, en fonction des horaires de la télécabine.


Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites. A tester gratuitement ici.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites. A tester gratuitement ici.


A moins que vous n’envisagiez de descendre à pieds par les pentes très raides (prévoir 2 heures), vérifiez les horaires et l’heure de la dernière télécabine (vers 15h40 pour la dernière descente). Car même si vous ne vous trouvez qu’à un kilomètre, la progression dans cette neige est très lente et vous promet quelques sueurs froides si vous ne prévoyez pas le temps nécessaire pour votre retour.


Préparer son matériel photo pour la descente en télécabine

Après avoir passé plusieurs heures à photographier dans des conditions optimales de lumière, votre appareil sera extrêmement froid. Prévoyez d’ailleurs les batteries en conséquence... Le hall d’attente de la télécabine est chauffé par des systèmes d’air pulsé qui dégagent une humidité conséquente. Votre appareil sera couvert d’humidité en quelques secondes et il vous faudra attendre un long moment avant que cette humidité ne s’évapore. Il en sera de même pour votre capteur si vous ne disposez pas d'un boitier tropicalisé. Ce qui nécessite bien souvent une nuit complète pour permettre au capteur de sécher.


Si votre journée photo est terminée, ce n’est pas trop grave. Mais si vous vous rentrez dans ce hall pendant la journée pour quelque raison que ce soit, protégez votre appareil dans un sac plastique ou directement dans votre sac photo si il est isotherme. La condensation se fera alors sur le sac et votre boitier sera intact pour poursuivre votre séance photo.


J’ai rarement rencontré une telle condensation ailleurs lors de mes périples photo en hiver. Cette expérience m’a suffisamment marqué que pour en parler ici. Je me souviens d’ailleurs avoir finalement attendu dehors (et non dans le hall surchauffé) en fin de journée avant de courir vers la télécabine au dernier moment.


Japon: Photographier les Snow Monsters dans les montagnes Hakkoda

Tirage Fine Art © O. Robert


Le mot de la fin

Les montagnes Hakkoda et leurs majestueux "Snow Monsters" offrent une réflexion profonde sur la nature éphémère et la beauté immuable. Chaque hiver, ces sculptures naturelles de neige et de glace se dressent comme des gardiens silencieux d'un monde éphémère, rappelant la constante métamorphose de la nature.


Pour le photographe, elles symbolisent l'art de capturer l'instant, de saisir un moment qui, bien que fugace, porte en lui une essence intemporelle. Dans l'objectif du photographe, ces montagnes et leurs créations hivernales ne sont pas de simples sujets, mais des co-créateurs dans une danse entre lumière, ombre et perspective. Elles enseignent la patience, l'humilité et l'émerveillement, et rappellent que même dans les conditions les plus rudes, la nature trouve un moyen d'exprimer sa grandeur.


Ainsi, les montagnes d'Hakkoda et leurs Snow Monsters sont un symbole puissant de la résilience et de la beauté transitoire, capturés éternellement par l'art de la photographie.


Les 1000 plus beaux paysages du Japon

Ma bibliothèque: Les 1000 plus beaux paysages du Japon

 

Commentaires


bottom of page