top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido (partie 1)

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023

Les grues du Japon sont sans aucun doute parmi les animaux les plus représentés dans la peinture traditionnelle japonaise. Tout photographe qui se rend à Hokkaido en hiver se doit d'aller les observer dans le village de Tsurui. Un spectacle saisissant et riche en émotions. Mais que sont-elles réellement?


Japon: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido (partie 1)

© O. Robert


Que vous soyez ou non un spécialiste de la photo animalière, cette rencontre avec les grues du Japon restera l’un des souvenirs les plus marquants de votre vie de photographe. Devant pareil spectacle, l’émotion vient rapidement et c’est finalement tout ce qui compte pour produire une photographie authentique.


Un symbole connu de tous

Les grues du Japon, également connues sous le nom de Tanchozuru en japonais, sont l'un des symboles les plus précieux de la faune du Japon. Cette espèce endémique se trouve principalement sur l'île de Hokkaido.

La grue du Japon (Grus japonensis en latin) est un échassier de la famille des Gruidae et est l'un des plus grands oiseaux du monde.


Son image est abondamment utilisée dans la culture japonaise pour les valeurs qu'elle symbolise. Elle représente la paix, l'espoir, la longévité et la chance. Fréquemment façonnées en papier dans l'art de l'origami, elles accompagnent également les prières dans les temples bouddhiques où des colliers de centaines de grues en papier sont offerts par les pratiquants. Elle est également l'emblème de la compagnie aérienne Japan Airlines.

Japon: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido (partie 1)

© O. Robert


Origines et évolution

Ces oiseaux étaient autrefois plus répandus à travers l'Asie de l'Est, mais à cause de la perte d'habitat et de la chasse, ils se sont largement retirés à Hokkaido. Des fossiles de grues datant de la période préhistorique ont été découverts à Hokkaido, ce qui indique une présence ancestrale dans cette région.


Selon les données du ministère de l'Environnement du Japon, la population de grues a été estimée à plus de 1000 individus en 2018. De toute évidence, la population ne fait que de s’accroître au fil du temps. Les conditions idéales de vie qu’offre par exemple le sanctuaire de Tsurui pour leur préservation ainsi que les règlements pour la protection de la vie sauvage y sont certainement pour quelque chose.


Cette population croissante de grues du Japon fait le bonheur des photographes animaliers qui se précipitent chaque année à Kushiro pour bénéficier des meilleures conditions d’observation de toute la région.

Hokkaido - The Ultimate Guide to Japan's Great Northern Islands

The Ultimate Guide to Japan's Great Northern Islands


Habitat

Les Tanchozuru sont donc principalement localisées à Hokkaido, l'île la plus septentrionale du Japon. Elles favorisent les zones humides, les marécages et les champs ouverts. Le Parc national de Kushiro Shitsugen est particulièrement célèbre pour être un habitat de choix pour ces oiseaux.


Leur taille une fois adulte est de 150 cm pour un poids de 6 à 11 kg selon les individus. Leur envergure, ailes déployées atteint plus de 200 cm! Leur longévité est d’environ 30 ans. Les grues que l’on peut observer à Hokkaido restent toute leur vie sur l’île. Elles ne se déplacent pas vers la Russie comme le font d’autres espèces d’oiseaux endémiques.


Bien qu’elles soient présentes toute l’année, il n’est cependant possible de les observer et les photographier qu’en hiver, lorsque les grues sont nourries par la main de l’homme. La meilleure période s’étend du 1er octobre au 31 mars. Le reste de l’année, il vous faudra rivaliser de chance pour pouvoir en apercevoir. Les grues se nourrissant par elles-mêmes et se dispersent dans la nature.

Japon: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido (partie 1)

© O. Robert


Mode de vie et comportement

Les grues du Japon sont des oiseaux omnivores. Leur régime alimentaire consiste principalement en plantes aquatiques, petits poissons et insectes. Elles sont surtout connues pour leur danse élaborée, qui est un élément essentiel de leur comportement de reproduction.


En hiver, leur parade amoureuse est un spectacle parfait pour la photographie. Durant la période de ces parades, les mâles s’adonnent à des danses dans le but d’attirer les femelles. Ces dernières répondent aux mâles qu’elles ont choisis en pratiquant une danse similaire. Une fois les couples formés, les grues restent en couple pour le restant de leur vie.


Vers la mi-mars, les femelles pondent 2 oeufs que le mâle et la femelle vont couver alternativement pendant un mois. Une fois les oeufs éclos, les jeunes grues seront soumises à la dure loi de la survie. Il est malheureusement habituel que les renards s’emparent des jeunes grues dès leur naissance. Les nids sont donc généralement construits dans des zones humides pour minimiser la menace des prédateurs.

Japon: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido (partie 1)

© O. Robert


Statut de conservation

Les Tanchozuru sont classées comme "vulnérables" sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Le gouvernement japonais a pris des mesures actives pour la conservation de ces oiseaux. Des programmes d'élevage en captivité ont également été initiés et ont réussi à relâcher des individus dans la nature avec succès. Les zones humides où elles résident sont strictement réglementées pour minimiser l'impact humain.

URTH - Les meilleurs filtres pour la photographie de paysage

URTH - Les meilleurs filtres pour la photographie de paysage


Conclusion

Les grues du Japon sont plus qu'un simple oiseau pour la population locale; elles sont un symbole de la culture japonaise. Leur présence à Hokkaido est le résultat d'une longue évolution et d'adaptations spécifiques à cet environnement. Malgré leur statut de vulnérabilité, des efforts de conservation sont en cours pour assurer leur survie pour les générations futures. Leur habitat, leur mode de vie et leur importance culturelle continuent d'attirer des chercheurs, des bénévoles et des touristes du monde entier.

Japon: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido (partie 1)

© O. Robert


Poursuivre la lecture:


Partie 1: Les grues Tanchozuru à Kushiro, Hokkaido

Les 1000 plus beaux paysages du Japon

Les 1000 plus beaux paysages du japon


Cet article vous a été utile? N'hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et de le partager sur les réseaux sociaux. Ceci m'aide à poursuivre ce travail de recherche. Merci d'avance pour votre soutien.


Comments


bottom of page