top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

Dernière mise à jour : 22 janv.

Assurément, les singes de Nagano comptent parmi les lieux les plus touristiques du Japon. Leur particularité légendaire de se baigner dans les sources d’eau chaude en hiver tout en prenant des poses typiques en fait une exception à ne pas manquer. En tant que photographes de paysages, faut-il les ignorer et se priver d’une expérience unique? Certainement pas.


Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

© O. Robert


Si vous prévoyez un voyage au Japon pour photographier les paysages d'hiver et que vous êtes de passage à l’ouest d’Honshu, prévoyez d’y faire un saut. Cette rencontre originale sera certainement une occasion de produire quelques autres images emblématiques du Japon. Que sont-ils, où et quand les photographier? Voici quelques réponses issues de mon expérience et curiosité.


Tout comme les grues Tanchozuru à Hokkaido, les singes de Nagano sont une seconde occasion de vous exercer à la photographie animalière au Japon, même si vous êtes avant tout un photographe de paysages. Votre sensibilité y trouvera un nouveau terrain d’expression et vous aurez certainement envie d’ajouter votre regard personnel aux milliers de photos publiées chaque année sur les réseaux sociaux.


Mon matériel: GITZO Monopod 5 sections. Le support carbone ultra léger et compact pour photographier dans les espaces restreints.

Mon matériel: GITZO Monopod 5 sections. Le support carbone ultra léger et compact pour photographier dans les espaces restreints.


Que sont les Snow Monkeys

Les "Snow Monkeys" de Nagano, officiellement connus sous le nom de macaques japonais (Macaca fuscata), sont une espèce endémique. C'est à dire que ces singes n'existent qu'à cet endroit. On les retrouve sur une grande partie du territoire.


Ils sont célèbres pour leur particularité de se baigner dans les sources naturelles d'eau chaude (onsen) pendant les mois d'hiver. Ils se trouvent dans la région de Jigokudani, elle-même située dans la vallée de Yokoyu River. Cette zone est particulièrement enneigée en hiver, d'où le surnom de "Snow Monkeys".


Ces singes sont les plus nordiques de tous les primates et sont connus pour leur intelligence et leur capacité d'adaptation. Leur comportement unique qui consiste à se baigner dans les sources d'eau chaude a été observé pour la première fois dans les années 1960. Il est immédiatement devenu une attraction touristique populaire.


Leur taille est d’environ 60 cm pour un poids de 15 kg, une fois adulte. Le Japon est le seul pays au monde où on peut observer des singes dans des sources d’eau chaude. Les températures négatives extrêmes (-10°C est habituel) ainsi que la neige abondante (+ de 1 mètre) sont des conditions propices à la baignade dans ces eaux chaudes. Leurs visages caractéristiques, leurs expressions et leurs comportements proches de l’homme en font un sujet étonnant à observer.


Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

© O. Robert


Les macaques se baignent pour essentiellement pour se réchauffer pendant les mois d'hiver, mais aussi pour des raisons sociales et de relaxation. Ils présentent plusieurs spécificités. En voici quelques-unes:


1. Adaptation au froid : Les macaques sont l'une des rares espèces de primates capables de survivre dans des climats froids. Ils ont développé un pelage épais pour résister aux températures hivernales rigoureuses de cette région du Japon.


2. Hiérarchie sociale : Ces singes japonais ont des structures sociales complexes. Ils forment des groupes matriarcaux où les femelles restent dans leur groupe familial toute leur vie, tandis que les mâles se déplacent entre les troupes.


3. Communication : Ils utilisent divers vocalisations, expressions faciales et gestes pour communiquer entre eux.


4. Intelligence : Ces singes sont connus pour leur intelligence. Bien qu'ils n'utilisent pas d'outils aussi fréquemment que certaines autres espèces de primates, ils ont démontré la capacité à apprendre et à adapter leur comportement à leur environnement.


Mon matériel: FERRINO Trekker Rain Cape. la protection 100% étanche et confortable. Avec recouvrement du sac à dos et ouverture frontale.

Mon matériel: FERRINO Trekker Rain Cape. la protection 100% étanche et confortable. Avec recouvrement du sac à dos et ouverture frontale. Idéale pour photographier sous la neige.


Combien de Snow Monkeys

Il n'y a pas de chiffres précis qui déterminent le nombre de macaques à l'échelle nationale. Cependant, dans des lieux spécifiques comme le Jigokudani Monkey Park de Nagano, les groupes sont généralement bien suivis. Par exemple, à Jigokudani, on compte généralement autour de 100 à 200 individus dans le groupe local.


Il est important de noter que ces macaques sont sauvages. Bien qu'ils soient habitués à la présence humaine dans des zones comme le Jigokudani Monkey Park, où ils sont une attraction touristique populaire, ils ne sont pas pour autant apprivoisés.


Ils sont donc totalement libres mais la nourriture qui leur est donnée tous les jours ainsi que la source d’eau chaude sont des facteurs essentiels qui les motivent à rester sur le site et à y revenir tous les hivers.


Les interactions entre les humains et les singes sont généralement minimisées pour maintenir leur comportement naturel et pour la sécurité des deux parties. Les visiteurs du parc sont encouragés à observer les singes à distance et à suivre les règles établies pour ne pas perturber les animaux.


Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

© O. Robert


Quand photographier les Snow Monkeys

Pour observer les Snow Monkeys de Nagano, la période la plus recommandée est évidemment l'hiver, en particulier de décembre à mars. Durant ces mois, les températures sont basses et la région est souvent couverte de neige. Ce qui crée le décor emblématique pour lesquels ces macaques sont connus: se baignant dans les sources chaudes entourés d'un paysage enneigé.


C'est uniquement pendant l'hiver que les macaques se baignent dans les onsen pour se réchauffer, offrant ainsi des opportunités de photographies et d'observation uniques. Ils sont aussi plus actifs en hiver, cherchant sans cesse de la nourriture et interagissant les uns avec les autres.


Les vapeurs d’eau et éventuellement les chutes de neige sont des conditions optimales pour la photographie noir et blanc (comme bien souvent). Inutile de vous rendre sur place un jour de plein soleil ou à une autre saison. Même si vous pourrez les apercevoir, les singes sont alors très éloignés du bassin et les hautes lumières ne sont pas idéales.


Cependant, il est bon de noter que le Jigokudani Monkey Park est ouvert toute l'année, et les macaques peuvent être observés dans différents comportements et environnements selon la saison. Mais pour l'expérience classique des Snow Monkeys dans les onsen entourés de neige, l'hiver reste la meilleure période.


Il est important de respecter leur espace et de ne pas les nourrir ni les toucher. Cela aide à maintenir leur comportement naturel et à éviter les conflits.


Bien que le Jigokudani Monkey Park soit un haut lieu touristique, il est parfaitement organisé pour vous assurer des prises de vues parfaites. Alors n’hésitez pas, prévoyez ce moment de détente pendant votre voyage.


Mon matériel: GITZO Adventury. Le sac à dos ultime pour la randonnée photo. Pratique, étanche et léger.

Mon matériel: GITZO Adventury. Le sac à dos ultime pour la randonnée photo. Pratique, étanche et léger.


Comment se rendre au parc Jigokudani

Le parc Jigokudani a été fondé en 1964. Il est situé à Yamanochi et est facilement accessible par route. Il faut compter environ 1 heure en voiture depuis la gare de Nagano (40 km). Vous pouvez aussi vous y rendre par bus depuis la gare de Nagano. Vous aurez 2 options:


1. Le Nagano Dentetsu Line Limited Express qui vous déposera à la gare de Yudanaka (40 minutes) où vous prendrez ensuite un bus pour Shiga Kogen (15 minutes).


2. L’Express Bus Shiga Kogen qui part aussi de la gare de Nagano et vous déposera directement à Shiga Kogen, le terminus. Depuis ce site, vous devrez continuer à pied vers le parc Jigokudani.


Toutefois, c'est en voiture que vous voudrez vous y rendre si votre but est de les photographier au meilleur moment. En effet, il faut arriver très tôt le matin afin d’être parmi les premiers au guichet où vous pourrez acheter votre billet d’entrée (800¥). Le parc ouvre à 9h et ferme à 16h en hiver.


Etonnamment, il est assez petit. Certainement plus petit que vous ne l’imaginez. Aussi, il est impératif d’arriver tôt pour pouvoir s’installer à l’endroit de votre choix autour du bassin d’eau chaude. Le parc est accessible par une marche à travers la forêt, donc de bonnes chaussures et des vêtements chauds en hiver sont recommandés.


Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

© O. Robert


Vous constaterez par la taille des parkings (situés à Kanbayashi Onsen) que vous ne serez probablement pas tout seul. Ils sont gigantesques (voitures et bus) et permettent d’accueillir les centaines de milliers de visiteurs qui se rendent chaque année à cet endroit. Beaucoup de touristes affluent aussi de tout le pays par bus pour des excursions à la journée.


Le site est donc organisé en conséquence avec différentes boutiques, restaurants et cafés. Depuis le parking, il faut marcher environ 30 minutes sur un sentier forestier pour se rendre à la porte d’entrée du parc.


Prévoyez une demi-journée sur place maximum, préférentiellement le matin. Vers midi, les lumières ne sont plus vraiment intéressantes et l'ombre des rochers à l’arrière-plan est trop importante. C’est aussi à ce moment-là que le parc sera le plus bondé.


Adresse du Jigokudani Park:

6845 Hirao, Yamanochi, Shimotakai District, Nagano 381-0401


Bibliothèque: Saru - Singes du Japon | Les 1000 plus beaux paysages du Japon.


Quel matériel emporter pour photographier les Snow Monkeys

Evidemment, il appartient à chacun d'emporter l'équipement nécessaire en fonction de ses attentes. Mais la distance qui vous sépare des singes n’est que de quelques mètres voire moins si vous êtes bien placé autour du bassin. Aussi, pour les portraits, un 50 mm ou un 80 mm sont largement suffisants et parfaitement adaptés.


Vous pourrez aussi vous éloigner un peu en hauteur pour tenter d’autres points de vues très intéressants sur le bassin. Le site dispose d’un relief qui permet également de les photographier en contre-plongée. Un téléobjectif ou un zoom est alors recommandé.


Une fois hors de l’eau, les singes courent dans tous les sens sur les pentes escarpées autour de la source. Il faut donc disposer du matériel adéquat pour saisir leurs mouvements à haute vitesse. Les smartphones ne pourront pas vraiment saisir ces scènes d’action. Le décor naturel fait de rochers et de neige est, quant à lui, idéal pour un contraste parfait.


Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

© O. Robert


Noir et blanc ou couleurs

Même si il est possible d’obtenir d’excellents résultats en noir et blanc, les macaques japonais sont caractérisés par la couleur rouge vif de leur visage (d’autant plus accentuée à la saison de la reproduction) et la subtilité de leur pelage. Bien que conventionnelle, la photographie couleurs est souvent plus adaptée pour ce sujet si vous ne bénéficiez pas des lumières appropriées pour le noir et blanc (ciels blancs, pas de soleil direct,...).


Jeunes Snow Monkeys

Avec un peu de chance, vous pourrez voir également des portées de petits (ci-dessous). Ils sont en général accrochés à la fourrure de leur mère ou sous leur ventre et donc difficiles à observer et à photographier. Dès leur plus jeune âge, ils commencent à gambader un peu partout en toute innocence et sans crainte, sous la surveillance attentive des parents.


Prévoyez de les photographier à distance car il n’est pas évident de s’en approcher. Bien que paisibles la plupart du temps, les singes adultes deviennent assez agressifs lorsqu'il s'agit de défendre leur progéniture.


Japon: Photographier les Snow Monkeys au Parc Jigokudani de Nagano

© O. Robert


Le mot de la fin

Le comportement unique des macaques de Nagano et la manière que nous avons de les observer, imposent une réflexion sur l'interconnexion entre les êtres humains et le monde sauvage. L'adaptation de ces singes au climat rigoureux et leur interaction quasi culturelle avec les sources chaudes soulignent la capacité des espèces animales à évoluer et à s'adapter.


Leur existence, pour notre plus grand plaisir de photographes, met en évidence notre responsabilité en tant que protecteurs de ces créatures et de leur habitat. La fascination qu'ils suscitent, en particulier lorsqu'ils se baignent parmi les paysages enneigés, est un miroir de notre propre quête de confort, de communauté et de bien-être.


Néanmoins, l'attraction touristique autour des Snow Monkeys soulève des questions sur l'éthique de notre interaction avec la faune sauvage et notre appétit à la photographier. Elle nous invite à réfléchir sur la manière dont nous pouvons coexister avec la nature de manière durable, en préservant l'équilibre délicat entre admiration et intervention humaine.


NordVPN: La solution parfait pour sécuriser votre activité sur internet pendant vos voyages. Contournez légalement les restrictions éventuelles d'accès dans certains pays.

NordVPN: La solution parfait pour sécuriser votre activité sur internet pendant vos voyages. Contournez légalement les restrictions éventuelles d'accès dans certains pays.

 

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à le partager sur les réseaux sociaux. Ceci m'aide à poursuivre ce travail. Merci d'avance pour votre soutien.


Comments


bottom of page