top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Espagne: La Mancha, les géants de Cervantès à Consuegra

Dernière mise à jour : 27 mars

Les moulins à vent de La Mancha sont non seulement des témoignages de l'histoire espagnole, mais aussi des symboles de la richesse de sa littérature. Ils incarnent la fusion entre le passé et la fiction, entre la réalité et l'imagination, témoignant de l'influence durable de l'œuvre de Cervantès sur la culture et l'identité espagnoles.


Espagne: La Mancha, les géants de Cervantes à Consuegra

Symboles constitutifs des paysages typiques de la région, les moulins à vent de La Mancha en Espagne sont plus que de simples structures. Ils sont devenus de véritables icônes culturelles et historiques. Situés dans la région de Castilla-La Mancha, ces moulins caractéristiques évoquent une époque révolue où ils jouaient un rôle vital dans la vie quotidienne.


Mon expérience photographique des moulins de La Mancha se résume à 2 sites majeurs: Consuegra et Campo de Criptana. Bien que le site de Consuegra constitue une première immersion intéressante dans l'univers des symboles de Cervantes, c'est clairement le site de Campo de Criptana qui m'a le plus fasciné. L'expérience que j'ai pu vivre lors de ma visite était au sommet de ce que je pouvais en attendre.


Il existe de nombreux autres sites (voir la liste ci-dessous) où il est possible de se familiariser avec ces moulins. Lorsqu'on emprunte l'autotoroute qui va de Consuegra à Campo de Criptana par exemple, on peut apercevoir plusieurs collines lointaines sur lesquelles se dressent des alignements de moulins. Faute de temps, il ne m'a pas été possible de les explorer.


Mon matériel: MANFROTTO Pro Light Frontloader. Le sac à dos léger et pratique pour la photographie urbaine. Design, solidité et étanchéité. A découvrir ici.

Origines et fonctions

Les premiers moulins à vent en Europe sont apparus au XIIe siècle. En Espagne, et particulièrement en La Mancha, ils ont été introduits vers le XVIe siècle. Ces structures étaient naturellement utilisées pour moudre le grain, une activité essentielle dans une région principalement agricole.


Les moulins à vent de La Mancha sont remarquables pour leur conception unique. Construits en bois et en pierre, avec de grandes ailes qui captent le vent, ils sont typiques de l'architecture rurale espagnole de l'époque.


Espagne: La Mancha, les géants de Cervantes à Consuegra

Déclin et préservation

Avec l'avènement de la technologie moderne et l'électrification, l'utilisation des moulins à vent a progressivement décliné. Au XXe siècle, beaucoup étaient déjà hors service, tombant lentement en ruine.


Reconnaissant leur importance culturelle et historique, des efforts ont été entrepris pour restaurer et préserver ces moulins. Aujourd'hui, plusieurs ont été convertis en musées ou en attractions touristiques, permettant aux visiteurs de découvrir leur histoire fascinante. Leur préservation évoque la nostalgie d'un passé révolu et un respect pour l'héritage culturel.


Les moulins dans la littérature espagnole

Dans la littérature, ces structures acquièrent une dimension philosophique profonde grâce au roman "Don Quichotte" de Cervantès. Dans une scène emblématique, Don Quichotte, le chevalier errant, confond ces moulins avec des géants maléfiques et engage une bataille contre eux.


Publié au début du XVIIe siècle, ce roman est considéré comme l'un des plus grands chefs-d'œuvres de la littérature mondiale.


La fameuse bataille de Don Quichotte contre les moulins est devenue une métaphore de la lutte humaine contre les illusions, la maladie et les défis insurmontables. Ainsi, les moulins à vent de La Mancha illustrent l'intersection de l'histoire, de la culture et de la philosophie, témoignant de la quête perpétuelle de l'humanité pour le sens et l'identité.


Bibliothèque: Cervantès - Don Quichotte de la Manche.

Où photographier les moulins de La Mancha

Les moulins à vent de La Mancha sont dispersés dans plusieurs sites de cette région d'Espagne. Les principaux endroits où vous pouvez les voir sont notamment:


1. Consuegra : Ce site est particulièrement connu pour sa ligne impressionnante de moulins à vent parfaitement conservés. Ces moulins, situés sur une crête avec un château médiéval, offrent un panorama spectaculaire.


2. Campo de Criptana : Ce village abrite plusieurs moulins à vent, dont certains remontent au XVIe siècle. Ils sont célèbres pour avoir été mentionnés dans "Don Quichotte".


3. Alcázar de San Juan : Ici, vous trouverez également plusieurs moulins à vent historiques, certains d'entre eux transformés en musées.


4. Mota del Cuervo : Connue comme le "Balcon de La Mancha", cette ville offre une vue magnifique sur la région, avec ses moulins à vent traditionnels.


5. El Romeral : Bien que moins connu, El Romeral possède aussi de charmants moulins à vent.


Combien de moulins

En ce qui concerne le nombre de moulins à vent restants, il est difficile de donner un chiffre exact en raison de la dispersion des moulins à travers la région et des efforts de restauration en cours. Historiquement, il y avait des centaines de moulins à vent en La Mancha, mais aujourd'hui, ce nombre a considérablement diminué. Les villes mentionnées ci-dessus abritent certaines des collections les plus significatives et les mieux préservées de ces moulins historiques.


Espagne: La Mancha, les géants de Cervantes à Consuegra

Les moulins de Consuegra

Consuegra, située dans la province de Tolède en Espagne, est un site fascinant connu essentiellement pour ses moulins historiques. Ce lieu pittoresque, évoquant l'époque de Don Quichotte, abrite 12 moulins majestueux, alignés sur la crête de la colline de Cerro Calderón.


La disposition en alignement ainsi que la situation au sommet de cette crête limitent fortement les cadrages. Les possibilités d'isoler les moulins dans l'image sont réduites. De plus, les infrastructures telles que les parkings, la route et les barrières de sécurité (indispensables vu la configuration) sont difficiles à éviter. Il faut donc privilégier les vues distantes et descendre sur les contreforts de la collines.


Lorsque je me suis rendu sur ce site à 3 reprises, je n'ai jamais ressenti la même énergie que sur le site de Campo de Criptana (voir l'article associé). Le site de Consuegra était particulièrement balayé par les vents. Normal, s'agissant de moulins! Ce qui a rendu la séance photo un peu compliquée, voire éprouvante...


Ces structures blanches et cylindriques, coiffées de toits coniques en bois, se dressent fièrement et dominent la plaine du haut de leur rocher. Au pied de la colline, le château médiéval de Consuegra, bien préservé, offre un aperçu de l'histoire militaire de la région. Il constitue également un point de vue intéressant sur l'enfilade de ces 12 moulins. Le château est évidemment très prisé par les touristes. Personnellement, je n'ai pas trouvé le paysage plus intéressant depuis le château que depuis le site des moulins en lui-même.


Mon matériel: GITZO Mountaineer S3 et rotule S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement durable pour la vie. A découvrir ici.

La disposition de ces géants, alignés comme des sentinelles du passé, crée un contraste saisissant avec les plaines de La Mancha. Certains moulins ont été restaurés et peuvent être visités, proposant aux visiteurs un aperçu de la meunerie traditionnelle. L'un d'eux, connu sous le nom de "Molino Rucio", fonctionne encore et démontre le processus de mouture.


Se rendre à Consuegra

Pour se rendre à Consuegra depuis Madrid, la principale ville la plus proche, il est pratique de prendre un train ou un bus jusqu'à la ville de Tolède, puis de continuer en bus ou en voiture jusqu'à Consuegra. Le trajet en voiture depuis Madrid dure environ 2 heures, traversant un paysage typique de La Mancha, ponctué de vignobles et de champs. La visite de Consuegra offre une expérience immersive dans l'histoire et la culture de cette région unique d'Espagne.


Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.

Logement

A ma connaissance, il n'existe pas beaucoup d'hôtels de grande qualité dans la région. Ou tout au moins à proximité du site des moulins. J'ai séjourné à l'hôtel Consuegra* (1 étoile) qui s'est avéré parfait. C'est un petit établissement familial parfaitement géré et le confort suffisant.


L'accueil est très sympahique mais ils ne parlent pas un mot d'anglais. C'est donc par le biais d'une application de traduction sur son téléphone portable que la réceptionniste nous a expliqué ce qu'il convenait de savoir.


Cet hôtel est très bien situé en périphérie de la petite ville de Consuegra et donc, à quelques minutes en voiture des moulins. A la période où je m'y suis rendu, il n'y avait aucun problème de traffic ni de parking. Pour se rendre à Campo de Criptana, il suffit d'emprunter l'autoroute CM-42 qui passe à côté pendant 50 km et suivre ensuite les panneaux. Rien de plus simple.


Quant au prix de la chambre, il est tout simplement dérisoire. Ne comptez cependant pas sur un petit déjeuner. L'hôtel ne fournit pas cette prestation et vous dirigera vers son voisin, un petit restaurant local qui vous propose café, jus d'orange et viennoiserie pour moins de 5 euros. Je ne l'ai pas testé, n'étant pas du tout amateur de ce genre de petits déjeuners.

 


 

Le mot de la fin

Chacun se rendra dans cette région en fonction de son temps ou de ses attentes. Quoiqu'il en soit, ces moulins offrent des sujets photographiques de qualité en toute saison. Au-delà de la quête de l'image, ils permettent aussi de nous arrêter un instant sur la profondeur de leurs présence dans la culture espagnole locale.


Les moulins à vent de La Mancha, plus que de simples artefacts historiques, sont des emblèmes de la persévérance humaine face au progrès et au changement. Chaque structure se dresse comme un témoignage silencieux de l'époque où l'ingéniosité humaine était intimement liée à la nature.


Dans leur lutte contre l'obsolescence, ils incarnent la résistance contre l'inexorable marche du temps et de la modernité. Philosophiquement, ils rappellent la quête de Don Quichotte, symbolisant notre combat éternel contre les moulins à vent de nos propres illusions, défis et aspirations, soulignant ainsi l'interconnexion profonde entre notre histoire, notre culture et notre condition humaine.

 
 

Comments


bottom of page