top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

Dernière mise à jour : 22 janv.

Le shintoïsme, religion autochtone du Japon, est centré autour du culte des Kami, qui sont des esprits ou divinités vénérées. Les Kami peuvent incarner des éléments naturels, des ancêtres, des héros historiques ou encore des concepts abstraits. Le nombre exact de Kami est indéfini, car la croyance admet l'existence de myriades de divinités, chacune associée à divers aspects de la nature et de la vie humaine.


Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

Tirage Fine Art © O. Robert


Dans l'archipel nippon, où la nature et la spiritualité sont entrelacées dans le tissu même de la culture, se trouve un panthéon riche et varié de divinités connues sous le nom de Kami. Ces entités, centrales dans la pratique du shintoïsme, le culte autochtone japonais, offrent une fenêtre unique sur l'âme et l'esprit de cette nation insulaire.


Introduction

Les Kami, bien plus que de simples divinités, sont les incarnations de tout ce qui est sacré et puissant dans le monde naturel et humain. Ils symbolisent une gamme étendue d'aspects, allant des forces élémentaires de la nature aux valeurs et vertus humaines. Il est difficile de déterminer le nombre exact de Kami dans le shintoïsme, car la tradition accepte l'émergence continue de nouvelles divinités.


Dans cet article, j'explore l'univers fascinant des Kami, en sondant leurs origines mythologiques, leurs rôles dans la société japonaise contemporaine et leur influence persistante dans la vie quotidienne du pays. J'observe depuis de nombreuses années la manière dont ces divinités façonnent la vision du monde selon les Japonais. Aussi, je m'intéresse ici à transcrire la manière dont ils harmonisent l'ancien et le moderne, le tangible et le mystique jusque dans le quotidien des familles et des individus.


Ma bibliothèque: Dictionnaire des Dieux japonais | Le Shinto, la source de l'esprit japonais.


Cette plongée dans le monde des Kami est une invitation à comprendre comment, au Japon, le sacré infuse chaque aspect de l'existence, offrant une perspective unique sur une culture où le spirituel et le matériel coexistent en une symbiose profonde et significative.


Les quelques 80 000 sanctuaires shinto, répartis dans tout le Japon, servent de lieux de culte pour ces divinités et de centres de célébration des traditions anciennes. Le shintoïsme, riche et diversifié, propose une multitude de Kami, chacun ayant un rôle et une signification particuliers. Voici une présentation personnelle et rationnelle des différentes catégories de Kami, ainsi que exemples de sanctuaires notables qui illustrent leur diversité et leur importance dans la culture japonaise.


L'enseignement

Les Kami et le shintoïsme font généralement partie de l'enseignement pratiqué dans les écoles au Japon. Mais ceci est fait d'une manière qui respecte la séparation de la religion et de l'Etat. Les cours d'études sociales ou d'histoire japonaise incluent souvent des informations sur les religions traditionnelles du Japon, y compris le shintoïsme et le bouddhisme.


Dans ces cours, les élèves apprennent les aspects culturels et historiques du shintoïsme, y compris les Kami, mais cela est enseigné dans un contexte éducatif plutôt que religieux. Il s'agit de fournir aux élèves une compréhension de la religion en tant que partie intégrante de leur histoire et de leur culture.


Il est important de noter que l'approche de l'enseignement au Japon vise à mettre l'accent sur le respect de la diversité des croyances tout en fournissant une éducation équilibrée sur les traditions religieuses du pays.


Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

© O. Robert


Principales catégories de Kami

Kami de la nature et de la Création

Représentant des éléments naturels tels que les montagnes, les rivières, le vent et le tonnerre. Exemples:

1. Amaterasu Ōmikami (天照大神), déesse du soleil.

2. Susanoo-no-Mikoto (須佐之男命), dieu de la mer et des tempêtes.

3. Izanagi (伊邪那岐) et Izanami (伊邪那美), Couple divin qui a créé les îles du Japon et plusieurs autres Kami.

4. Tsukuyomi-no-Mikoto (月読命), le dieu de la lune, frère d'Amaterasu.

5. Sarutahiko Ōkami (猿田彦大神), Kami de la terre et guide des autres divinités.


Kami des ancêtres, des héros et de la mythologie

Représentant des personnes historiques ou mythiques vénérées comme Kami pour leurs vertus ou leurs exploits. Exemples:

1. Empereur Jimmu (神武天皇), le premier empereur du Japon selon la mythologie.

2. Ōkuninushi (大国主), Kami de la magie et de la médecine, connu pour avoir pacifié le monde des esprits.

3. Tenjin (天神), Kami de l'éducation, forme divinisée de Sugawara no Michizane, un érudit et politicien de l'ère Heian.


Mon matériel: GITZO Traveler Compact 5 sections. Le trépied carbone ultra-stable et léger pour les voyages photos sans compromis.

Mon matériel: GITZO Traveler Compact 5 sections. Le trépied carbone ultra-stable et léger pour les voyages photos sans compromis.


Kami protecteurs et guerriers

Représentant les divinités protectrices de certaines communautés, familles, ou professions. Exemples:

1. Inari Ōkami (稲荷大神), Kami de la fertilité, du riz, de l'agriculture et des renards.

2. Hachiman (八幡神), divinité tutélaire des guerriers, souvent associée à la protection du Japon et de son peuple.

3. Marishiten (摩利支天), divinité d'origine bouddhiste intégrée au shintoïsme, protectrice des guerriers.


Kami de la fertilité, de la richesse et du bien-être

1. Ebisu (恵比寿), un des Sept Dieux du Bonheur, protecteur des pêcheurs et des commerçants.

2. Daikokuten (大黒天), un autre des Sept Dieux du Bonheur, associé à la richesse et à l'abondance.


Kami des arts et de la culture

1. Benzaiten (弁才天), unique divinité féminine parmi les Sept Dieux du Bonheur, patronne des arts, de la musique et de l'éloquence.

2. Kagutsuchi (カグツチ), Kami du feu et de la forge, important pour les artisans et les métallurgistes.


Kami conceptuels

Divinités représentant des idées abstraites ou des valeurs. Exemple:

1. Musubi-no-Kami (産霊神), Kami de la création et de la croissance.


Relation aux Empereurs et familles impériales

Les empereurs du Japon ont historiquement été considérés comme des descendants directs de Amaterasu Ōmikami, la déesse du soleil. Cette croyance a établi une connexion sacrée entre la famille impériale et les Kami, conférant aux empereurs un statut quasi-divin. Toutefois, après la Seconde Guerre mondiale, l'empereur Hirohito a renoncé à sa divinité en vertu de la nouvelle constitution.


Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

© O. Robert


Principaux Kami célébrés aujourd'hui dans les sanctuaires

Établir une liste exhaustive de tous les Kami connus au Japon est une tâche ardue voire impossible, étant donné le nombre et la diversité des divinités dans le shintoïsme au fil de l'histoire.


Cependant, voici une liste (non exhaustive) de 20 Kami emblématiques et largement vénérés de nos jours dans la tradition japonaise. Ils sont célébrés de manière individuelle en fonction des croyances familiales mais aussi de manière collective lors de festivals ou de jours particuliers, comme le jour de l'an.


1. Amaterasu Ōmikami (天照大神): Déesse du soleil et l'ancêtre mythique de la famille impériale.

2. Susanoo-no-Mikoto (須佐之男命): Dieu des tempêtes et de la mer, frère d'Amaterasu.

3. Tsukuyomi-no-Mikoto (月読命): Dieu de la lune, également frère d'Amaterasu.

4. Izanagi-no-Mikoto (伊邪那岐命): Divinité créatrice, père des dieux principaux.

5. Izanami-no-Mikoto (伊邪那美命): Déesse créatrice et compagne d'Izanagi.

6. Inari Ōkami (稲荷大神): Kami de l'agriculture, du riz, de la fertilité et des renards.

7. Hachiman (八幡神): Kami des guerriers et protecteur du Japon.

8. Ebisu (恵比寿): Kami de la chance, de la pêche et du commerce.

9. Daikokuten (大黒天): Kami de la richesse et du commerce.

10. Benzaiten (弁才天): Déesse de la musique, de l'art et de la sagesse.


Mon matériel: K&F Concept Filtre ND variable magnétique avec verre traité anti-pluie. La solution idéale pour les poses longues dans des conditions difficiles.

Mon matériel: K&F Concept Filtre ND variable magnétique avec verre traité anti-pluie. La solution idéale pour les poses longues dans des conditions difficiles.


11. Fūjin (風神): Dieu du vent.

12. Raijin (雷神): Dieu du tonnerre et des éclairs.

13. Sarutahiko Ōkami (猿田彦大神): Kami de la force et du courage.

14. Tenjin (天神): Kami de l'éducation et de l'érudition, incarnation de Sugawara no Michizane.

15. Ōkuninushi (大国主): Kami de la médecine et de la magie.

16. Kagutsuchi (カグツチ): Kami du feu.

17. Konohanasakuya-hime (木花開耶姫): Déesse du mont Fuji et des fleurs de cerisier.

18. Ame-no-Uzume-no-Mikoto (天宇受賣命): Déesse de l'aube et de la joie.

19. Takemikazuchi-no-Kami (建御雷神): Kami du tonnerre et des épées.

20. Toyotama-hime (豊玉姫): Déesse de la mer et mère du premier empereur.


Chaque Kami possède sa propre histoire, ses propres attributs et son propre domaine d'influence, reflétant les aspects variés de la nature, de la culture et de la vie dans la tradition japonaise.


Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

Tirages Fine Art © O. Robert


Sanctuaires et Kami associés

Les sanctuaires shinto (jinja 神社) sont les seuls lieux de culte consacrés aux Kami. Chaque sanctuaire est dédié à un ou plusieurs Kami spécifiques et est souvent situé dans un endroit naturellement beau ou impressionnant. Voici quelques exemples significatifs:


1. Ise Jingu (伊勢神宮): Le sanctuaire le plus sacré du shintoïsme, dédié à Amaterasu Ōmikami. Situé à Ise, il est reconstruit tous les 20 ans selon une tradition ancienne.


2. Itsukushima Jinja (厳島神社): Situé sur l'île de Miyajima, ce sanctuaire est célèbre pour son torii "flottant". Il est dédié à des kami marins et de la mer.


3. Meiji Jingu (明治神宮): Situé à Tokyo, ce sanctuaire est dédié aux esprits de l'empereur Meiji et de l'impératrice Shoken.


4. Fushimi Inari Taisha (伏見稲荷大社): Situé à Kyoto, ce sanctuaire est dédié à Inari Ōkami et est célèbre pour ses milliers de torii rouges.


Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement.

Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement.


5. Izanagi Jingu (伊弉諾神宮): Situé à Awaji, ce sanctuaire est dédié à Izanagi, considéré comme le père des autres divinités japonaises.


6. Tsukuyomi-no-Miya (月読宮): Sanctuaire dédié à Tsukuyomi, le dieu de la lune, souvent associé aux sanctuaires d'Amaterasu.


7. Nishinomiya Jinja (西宮神社): Principal sanctuaire d'Ebisu, célèbre pour son festival annuel Ebisu Matsuri, qui attire de nombreux visiteurs.


8. Hachimangu (八幡宮): Sanctuaires consacrés à Hachiman, le Kami des guerriers, répandus dans tout le Japon, avec le Tsurugaoka Hachimangu à Kamakura étant particulièrement célèbre.



Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

Tirage Fine Art © O. Robert



Principales fêtes célébrant les Kami

Les Kami, dans le shintoïsme, sont célébrés tout au long de l'année lors de divers festivals et jours spéciaux. Ces festivals et célébrations reflètent les aspects centraux du shintoïsme, comme le respect de la nature, l'importance des saisons, et la vénération des ancêtres et des esprits de la nature.


Ils sont l'occasion pour les Japonais de se reconnecter avec leurs traditions et de rendre hommage aux Kami associés à ces journées spécifiques. Voici quelques-uns des plus importants:


1. Shogatsu (Nouvel An, 1er janvier): Le jour le plus important dans le calendrier shinto. Les sanctuaires sont visités pour prier pour la bonne fortune et la santé pour l'année à venir. Il est courant de visiter un sanctuaire à minuit le 31 décembre ou le 1er janvier.


2. Setsubun (Début février): Marque la fin de l'hiver et l'arrivée du printemps selon l'ancien calendrier. Les gens lancent des graines de soja à l'extérieur de leurs maisons pour éloigner les mauvais esprits et inviter la chance.


3. Hina Matsuri (Festival des poupées, 3 mars): Bien que ce ne soit pas un festival shinto en soi, il comporte des éléments de purification et de prière pour la santé et le bonheur des jeunes filles.


4. Hanami (Saison des cerisiers en fleurs, fin mars-début avril): Célébration de la beauté éphémère de la nature, souvent associée à des pique-niques sous les cerisiers en fleurs.

Mon matériel: MANFROTTO Pro Light Frontloader. Le sac à dos léger et pratique pour la photographie urbaine. Design, solidité et étanchéité.

Mon matériel: MANFROTTO Pro Light Frontloader. Le sac à dos léger et pratique pour la photographie urbaine. Design, solidité et étanchéité.


5. Tango no Sekku (Fête des enfants, 5 mai): Connue aussi sous le nom de Kodomo no Hi, c'est une journée pour célébrer la santé et le bonheur des enfants, en particulier des garçons.


6. Tanabata (Festival des étoiles, 7 juillet): Basé sur une légende chinoise, ce festival célèbre l'histoire de deux amants divins représentés par des étoiles, qui ne peuvent se rencontrer qu'une fois par an.


7. Obon (Festival des morts, 15 août): Un festival bouddhiste qui a été intégré dans les pratiques shintoïstes, Obon est un temps pour honorer les esprits des ancêtres.


8. Shichi-Go-San (Festival pour les enfants de 3, 5 et 7 ans, 15 novembre): Célébration pour prier pour la santé et le bonheur des enfants de ces âges spécifiques.


9. Niiname-sai (Festival de la récolte, novembre): Cérémonie de remerciement pour la récolte de l'année, souvent célébrée par l'empereur et dans les sanctuaires à travers le Japon.


Japon: Kami, esprits de la nature et des ancêtres dans la tradition shintoïste

Tirages Fine Art © O. Robert


Le mot de la fin

Chaque Kami dans le shintoïsme symbolise des aspects différents de la vie, de la nature et des valeurs culturelles. Leur vénération se manifeste dans des rituels, des festivals et la visite de sanctuaires dédiés. Les sanctuaires shinto ne sont pas seulement des lieux de culte, mais aussi des centres culturels où les traditions, les légendes et l'histoire sont célébrées et préservées.


Le shintoïsme, avec son panthéon diversifié et ses pratiques enracinées dans la vie quotidienne des Japonais, continue d'influencer profondément l'identité culturelle et spirituelle du Japon. L'étude des Kami japonais nous plonge inévitablement dans une vision du monde où le sacré et le quotidien s'entremêlent intimement. Les Kami, avec leur multitude et leur diversité, reflètent une cosmologie où chaque élément de la nature, chaque aspect de la vie humaine, possède une essence divine.


Cette perspective shintoïste invite à une relation de respect et d'harmonie avec l'environnement, reconnaissant dans chaque rocher, rivière ou arbre une présence sacrée ou spirituelle. Les Kami ne sont pas seulement des figures mythologiques lointaines, mais des acteurs vivants de la réalité quotidienne, offrant des leçons d'équilibre, de respect et de continuité entre le passé, le présent et l'avenir.


Pour aller plus loin:


NordVPN: la solution ultime pour sécuriser votre activité et connexion lors de vos voyages photos. Contournez légalement les restrictions d'accès de certains pays.

NordVPN: la solution ultime pour sécuriser votre activité et connexion lors de vos voyages photos. Contournez légalement les restrictions d'accès de certains pays.

 

Disclaimer

Mes articles sur le bouddhisme, le shintoïsme ou le taoïsme ne sont que le reflet d’un intérêt personnel pour l’art et l’histoire. Ils n’ont pas pour objectif de véhiculer des messages à caractère religieux, d’influencer ou de convaincre les lecteurs de quelque manière que ce soit. Mes textes cherchent uniquement à documenter l’évolution culturelle des pays au travers de la photographie. 

 

Comments


bottom of page