top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Shanshui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Dernière mise à jour : 31 janv.

Le Shanshui en Chine et le Sansui au Japon sont deux concepts qui se concentrent sur la représentation artistique des paysages naturels, bien que leur approche et leur philosophie diffèrent en raison de contextes culturels distincts. Observons leurs influences respectives sur la photographie de paysages en noir et blanc.


Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Japon) © O. Robert


Importantes sources d'inspiration de mon travail photographique, ces principes philosophiques et techniques ont guidé ma démarche créative depuis 30 ans. Ils proposent une lecture simplifiée et "essentielle" des paysages que j'affectionne particulièrement.


Dans cet article, je m'intéresse aux relations qui peuvent s'installer entre ces courants de pensées et la photographie monochrome dans l'art subtile de la perception du paysage.


J'observe également les divergences d'interprétation et d'usages de ces principes entre la version native de Chine, le Shanshui, et l'interprétation qui en est faite au Japon, le Sansui.


Le Shanshui et le Sansui sont deux concepts qui ont traversé les époques et continuent d'influencer diverses formes d'art, de la peinture à la photographie, reflétant des philosophies profondément ancrées dans la culture et l'histoire de la Chine et du Japon respectivement.

 

Sommaire de cet article:


 
Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Chine) © O. Robert


1. Philosophie et histoire du Shanshui en Chine

Le terme Shanshui se traduit littéralement par "montagne-eau" en chinois. La philosophie derrière le Shanshui est ancrée dans le taoïsme et le confucianisme. Elle est centrée sur la relation harmonieuse entre l'humanité et la nature.


Le Shanshui est devenu particulièrement significatif pendant la période Tang (618-907), avec des artistes comme Wang Wei, a qui on a coutume d'attribuer la fondation de la peinture de paysages monochromes en Chine.


Le développement du Shanshui a continué à progresser durant la période Song (960-1279), où il est devenu une forme artistique majeure. Des artistes comme Fan Kuan et Guo Xi ont établi des conventions stylistiques, comme l'utilisation de différentes techniques de pinceau pour représenter des éléments tels que les rochers, les arbres et autres éléments de la nature. Les philosophies taoïstes de l'union avec la nature étaient fortement présentes dans ces œuvres.


Sous la dynastie Yuan (1271-1368), les "Quatre Grands Maîtres" - Huang Gongwang, Wu Zhen, Ni Zan, et Wang Meng - ont apporté des innovations significatives au genre. Les périodes Ming (1368-1644) et Qing (1644-1912) ont vu la continuation et la diversification du Shanshui, avec des artistes comme Dong Qichang, qui a théorisé sur les différents styles que l'on connait encore de nos jours. Lire mon article complet sur le Shansui en Chine.


Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.

Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.


1.1 Influence artistique du Shanshui

Le concept de Shanshui, avec ses racines profondes dans la philosophie taoïste et l'art traditionnel chinois, a exercé une influence durable sur les arts modernes, bien au-delà des frontières de la Chine. Dans le domaine de la peinture contemporaine, le Shanshui a été réinterprété à travers des techniques modernes et des supports variés, comme les installations multimédia et la peinture numérique.


Des artistes comme Zeng Fanzhi ou Xu Bing ont incorporé les principes de Shanshui pour explorer des thèmes modernes, comme l'industrialisation et la relation entre l'homme et la nature.


L'influence du Shanshui s'étend également à la photographie contemporaine, où des photographes utilisent la forme et la composition pour capturer l'essence de "montagne et eau". Le Shanshui influence aussi le design d'intérieur, l'architecture et même les jeux vidéo, où les éléments de paysages naturels sont intégrés pour créer une expérience immersive.


Cette longévité et cette adaptabilité témoignent de la profondeur et de la polyvalence du concept de Shanshui, qui continue de résonner dans un large éventail de disciplines artistiques au XXIe siècle.


Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Chine) © O. Robert


2. Philosophie et histoire du Sansui au Japon

Le terme Sansui est une adaptation du concept chinois et signifie également "montagne et eau" en japonais. Il est enraciné dans le shintoïsme et le bouddhisme zen, se concentrant sur la simplicité et le caractère éphémère de la nature.


Le concept de Sansui (montagnes et eaux) au Japon a été introduit par la Chine dès la période de Nara (710-794). Il a toutefois été pleinement développé et popularisé pendant la période de Heian (794-1185), où il a été adapté aux sensibilités esthétiques et philosophiques japonaises, notamment le shintoïsme et le bouddhisme zen.


Durant la période Muromachi (1336-1573), des artistes comme Sesshu Toyo ont profondément influencé le style de Sansui au Japon, incorporant des techniques et des principes de la peinture à l'encre chinoise. A l'époque Edo (1603–1868), le Sansui s'est diversifié avec des écoles comme la Kano, et des mouvements comme le Nanga, qui ont exploré divers aspects de cette tradition.


Au XXe siècle et au-delà, le Sansui continue d'influencer non seulement la peinture, mais aussi d'autres formes d'art japonais, y compris la photographie et l'architecture. Il représente une fusion unique de l'influence chinoise avec la philosophie et l'esthétique japonaises, tout en évoluant à travers plusieurs périodes historiques marquantes. Lire mon article complet sur le Sansui au Japon.


Mon matériel: GITZO Mountaineer S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement pour la vie.

Mon matériel: GITZO Mountaineer S3 et rotule S3. Le trépied carbone ultra-stable et léger. La référence ultime pour la photographie de paysages et les poses longues. Un investissement pour la vie.


2.1 Influence artistique du Sansui

De manière traditionnelle, au Japon, le Sansui a influencé non seulement la peinture mais aussi la conception des jardins, la céramique et l'ikebana (l'art floral japonais). Des artistes littéraires et poètes tels que Hokusai sont connus pour avoir intégré les principes du Sansui dans leurs œuvres.


De manière moderne, le concept de Sansui continue d'exercer une influence significative dans les arts, façonnant des domaines aussi variés que la photographie, le design d'intérieur et l'architecture. Dans la peinture contemporaine, des artistes comme Hiroshi Senju intègrent des éléments de Sansui pour créer des œuvres qui sont à la fois modernes et ancrées dans la tradition.


Le mouvement du Nihonga, qui vise à moderniser les techniques de peinture traditionnelles japonaises, comporte également des œuvres fortement influencées par le concept de Sansui.


En photographie, la philosophie du Sansui est présente dans les œuvres de photographes comme Hiroshi Sugimoto, dont les images minimalistes de paysages et de mers capturent l'essence de l'instant présent. L'architecture japonaise contemporaine, notamment dans le design des jardins et des espaces publics, intègre souvent des éléments de Sansui pour créer des environnements harmonieux et contemplatifs.


Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Japon) © O. Robert


3. Représentation de ces 2 concepts en photographie

Dans la photographie, les concepts de Shanshui et Sansui se manifestent souvent par le choix du sujet, la composition et l'ambiance générale. Par exemple, les photographies peuvent se concentrer sur les éléments de la nature qui illustrent la philosophie de l'harmonie et de l'équilibre, en utilisant des techniques comme la réduction du contraste ou l'application de tons monochromatiques pour accentuer la quiétude.


3.1. Le Shanshui et la photographie minimaliste en noir et blanc

Le Shanshui est donc une forme artistique ancienne axée sur la représentation de la nature. Les paysages de Shanshui véhiculent souvent une émotion transcendante, une forme d'aspiration spirituelle ancrée dans le taoïsme. Dans cette tradition, l'accent est mis sur la grandeur et l'immensité de la nature, englobant des espaces infinis et des horizons lointains.


Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites.


Dans le contexte de la photographie de paysages minimalistes en noir et blanc, les principes du Shanshui pourraient être transposés en mettant l'accent sur l'essence des formes naturelles. L'absence de couleur pourrait être considérée comme une extension de la simplicité inhérente au taoïsme, un moyen de se détourner des distractions superficielles pour se concentrer sur le noyau essentiel des choses.


La représentation des montagnes, des rivières ou des arbres solitaires en noir et blanc élimine les distractions et permet au spectateur de se concentrer sur les lignes, les formes et les ombres (photo ci-dessous). Cette approche de la philosophie du Shanshui cherche à aller au-delà de la simple représentation visuelle pour toucher quelque chose de plus profond, quelque chose d'universellement humain.


Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Chine) © O. Robert


3.2. Le Sansui et la photographie minimaliste en noir et blanc

Au Japon, contrairement à la grandeur souvent associée au Shanshui, le Sansui est plus susceptible de se concentrer sur des détails subtiles: la courbe d'une branche, la texture d'une pierre, ou la manière dont la lumière joue à la surface de l'eau. Il n'est pas tant question d'immensité que de moments intimes, où un petit coin de nature peut refléter l'univers tout entier (photo ci-dessus).


Dans la photographie minimaliste noir et blanc, ces instants peuvent être capturés de façon exceptionnellement puissante. Le choix du noir et blanc élimine toute distraction potentielle de couleur, concentrant l'attention du spectateur sur la forme et la composition. En choisissant d'isoler ces petits détails tels qu'une feuille flottant à la surface de l'eau ou encore une ombre projetée sur une pierre, le photographe invite le spectateur à une expérience plus méditative, conforme à l'approche zen du Sansui (photo ci-dessous).


Dans un contexte plus contemporain, des photographes comme Michael Kenna (pour son travail sur le Japon) et Wang Wusheng (pour son travail sur la Chine) ont réussi à capturer l'essence de ces philosophies dans leurs œuvres, bien que leur approche puisse varier en fonction de leur propre vision artistique.


Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Japon) © O. Robert


4. Conclusion comparative

Tandis que le Shanshui chinois peut être vu comme une quête de l'absolu à travers la grandeur de la nature, le Sansui japonais est une appréciation de l'instant présent à travers des détails subtils et souvent éphémères.


Le Shanshui serait donc une exploration des lignes majestueuses et des formes imposantes, capturant la sérénité et la grandiosité des paysages. Le Sansui, en revanche, serait une ode aux détails et aux moments discrets qui contiennent en eux l'essence même de notre relation avec le monde naturel.


Dans le contexte de la photographie de paysages en noir et blanc, la distinction entre Shanshui chinois et Sansui japonais réside principalement dans la philosophie et l'esthétique qui sous-tendent ces deux concepts.


Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.


Le Shanshui chinois, influencé par des principes taoïstes et confucéens, cherche à capturer la grandeur et le mysticisme de la nature. Il incorpore donc dans l'image produite une plus grande gamme de textures et de contrastes pour représenter les divers éléments comme les montagnes, les eaux, et les arbres, en accord avec la complexité philosophique qu'il incarne (photo ci-dessous).


En revanche, le Sansui japonais, imprégné d'une sensibilité zen, focalise sur la simplicité, le minimalisme, et la capture de l'instant présent. Cette approche pourrait se traduire dans l'image par des photographies plus épurées, mettant en avant l'harmonie et l'équilibre plutôt que la grandeur.


Les deux approches offrent des voies différentes mais complémentaires pour explorer la nature à travers la photographie en noir et blanc, chacune ancrée dans son propre héritage culturel et philosophique.


Shansui et Sansui: Divergences et influence en photographie de paysages

Tirage Fine Art (Collection Chine) © O. Robert

 

Pour aller plus loin:

Ma bibliothèque: La peinture chinoise | Les grands maîtres du Japon.

 

ความคิดเห็น


bottom of page