top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

Dernière mise à jour : 6 févr.

L’art des jardins japonais est emprunt de mystères. Ces représentations miniatures de paysages imaginaires ou existants offrent aux architectes paysagistes une marge infinie d’expression personnelle. Si ces jardins peuvent être classés en styles correspondant à des époques définies, ils restent avant tout pour le visiteur néophyte des lieux paisibles de contemplation. Voici une sélection de 5 jardins historiques qui m'ont particulièrement fasciné en toute saison.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Offrir au regard des scènes qui interpellent, qui suscitent la réflexion tout en offrant à l’esprit un moment d’évasion. Telle est la vocation de ces lieux sublimés par le talent des paysagistes japonais depuis des siècles. Chacun y trouve une interprétation personnelle en fonction de ses acquis ou de son histoire. Mais une chose est certaine, la domestication des éléments naturels est à son paroxysme.

Tout semble être à sa place, parfaitement maîtrisé par les mains expertes des jardiniers qui tentent de maintenir l’esprit du jardin tel qu’il a été conçu par une ré-interprétation continue au fil de temps. Ces jardins se visitent comme des musées selon des parcours définis par le concepteur afin d’en appréhender les moindre subtilités. Ces havres de paix sont bien souvent des refuges exceptionnels propice à la réflexion.


Ma bibliothèque: Au coeur du Japon - Visages et paysagers du Japon.

Ma bibliothèque: Au coeur du Japon - Visages et paysagers du Japon.


Transporté dans un univers modélisé, le photographe se régale de ces compositions représentant tantôt la mer, tantôt des montagnes couvertes de forêts. Ponts, lanternes, plages de galets et pavillons ponctuent ces paysages reconstitués.


Les forces de la nature représentées dans ces compositions résultent pourtant en une harmonie paisible, plus que jamais propice au calme ou à la méditation. Tous les ingrédients sont donc réunis pour satisfaire les photographes les plus exigeants.


Les pavillons ou autres bâtiments traditionnels ponctuent en général ces jardins et se placent habillement dans les perspectives les plus spectaculaires de ces domaines. Ils donnent l'échelle à l'image et s'apprécient pour leur architecture remarquable. De plus, ces pavillons accueillent bien souvent des salons de thé où vous pouvez vous régaler d'un excellent Matcha tout en contemplant le spectacle de cette nature maîtrisée.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert

 

Sommaire de l'article:

 

1. Le jardin de Ritsurin à Takamatsu

La ville de Takamatsu dans la préfecture de Kagawa (Shikoku) possède l'un des joyaux de l'art des jardins: le Jardin de Ritsurin. Son histoire, son caractère paysager et sa végétation unique en font l’un des parcs les plus spectaculaires et classé au patrimoine culturel du Japon.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Le jardin a été construit sur une période de plus de 100 ans, entre le début du 17e siècle et le milieu du 18e siècle. La plupart des travaux de construction ont eu lieu pendant la période Edo (1603-1868).


Sa composition a évolué au fil du temps. Le magnifique bassin situé au sud du domaine face au Mont Shiunzan, est l’oeuvre de Ikoma Takaoshi (seigneur de Sanuki) qui réalisa cette pièce d’eau en 1625.


Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.

Topaz Photo AI: Tirez le meilleur de vos photos grâce à l'intelligence artificielle. Augmentation de la résolution et suppression du bruit. Logiciel autonome et plugins Photoshop ou Lightroom. Essayez-le gratuitement ici.


L'immense domaine de 75 ha est célèbre pour sa végétation luxuriante et ses arbres. Il ne comporte en effet pas moins de 1000 pins multi-centenaires remarquablement taillés, des bassins paysagers, des canaux et des maisons de thé traditionnelles. Tous ces éléments savamment organisés ponctuent la balade du visiteur émerveillé devant une telle maîtrise de la nature.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Le Jardin Ritsurin sera utilisé en tant que résidence principale pendant 11 générations de seigneurs Daimyo jusqu’à la période dite "Restauration de Meiji".


En 1875, le Jardin Ritsurin devient un parc préfectoral et est ouvert au public.

En 1953, pendant la période Showa, il est désigné "Paysage exceptionnel" dans le cadre de la loi sur la protection des biens culturels.


J'ai relevé 7 spots intéressants pour la photographie dans le jardin de Risturin que vous pouvez découvrir dans l'article dédié:


  1. Les pins centenaires

  2. Les bâtiments Shoko Shoreikan

  3. Le bassin Nanko (bassin sud)

  4. Naviguer sur le bassin Nanko et ses canaux

  5. Le pavillon Kikugetsu-tei

  6. Le pavillon Higurashi-tei

  7. Les bassins Fuyosho et Gun’ochi


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert



Luminar Neo. L'intelligence artificielle au service de l'image commerciale.

Luminar Neo. L'intelligence artificielle au service de l'image commerciale.

 

2. Le jardin Yushi-en à Matsue

Il est de rares moments dans la vie d’un photographe qui marquent son esprit à jamais. Le choc d’une rencontre, d’une découverte ou d’un moment inattendu est souvent l’occasion de réaliser ses plus beaux clichés ou tout au moins d’en conserver un souvenir inaltérable.


Ce fut mon cas lorsque j’ai découvert ce jardin pour la première fois. Le jardin Yushi-en reste certainement l’un des plus beaux jardins que j’ai eu le plaisir de photographier au Japon.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Ce jardin exceptionnel est situé sur le lac Nakaumi, à 16 km de la ville de Matsue dans la préfecture de Shimane. Cette préfecture fait partie de la région San-in. Située sur la façade nord-ouest de l’île d’Honshu, côté Mer du Japon au nord d’Hiroshima, la région des San-in signifie littéralement “A l’ombre des montagnes”.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Si vous avez la chance de vous y rendre en novembre ou en décembre, vous pourrez en plus admirer les couleurs d’automne particulièrement chatoyantes dans ce jardin. Bien que de taille moyenne, vous y passerez un long moment à saisir en images les scènes subtiles, les détails de la végétation, les structures des pins taillés et le bassin surplombé par des arbres aux formes élégantes.


Pour terminer votre visite, n’hésitez pas à profiter un moment du point de vue exceptionnel sur le jardin depuis le salon de thé où vous pourrez y déguster en même temps une spécialité au ginseng. L’île est en effet réputée pour sa production de ginseng et de pivoines.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert



Ma bibliothèque: Une saison au Japon.

Ma bibliothèque: Une saison au Japon.

 

3. Le jardin Momijidani Teien à Wakayama

Le Momijidani Teien est quant à lui un jardin traditionnel situé dans la préfecture de Wakayama, au Japon. Il est situé à proximité du château de Wakayama et est connu pour ses paysages pittoresques, notamment des arbres d'érable japonais (Momiji), d'où il tire son nom. "Momijidani" signifie littéralement "vallée des érables" en japonais.


Le jardin est souvent visité en l'automne lorsque les feuilles des érables changent de couleur, transformant le jardin en une oeuvre picturale.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Le jardin fait partie du parc qui entourent directement le château. Le Momijidani Teien est avant tout un jardin de promenade typique de l'époque Edo (1603-1867). Ce style de jardins est connu sous le nom de Jardins de Daimyo.


Conçu selon les principes du jardinage japonais, il met en scène des éléments naturels comme des rochers, des étangs et des arbres pour créer une atmosphère sereine. Il est également équipé de diverses installations telles que des ponts en bois, des lanternes en pierre et des sentiers pavés qui permettent aux visiteurs de se promener et d'apprécier la beauté naturelle du jardin.


Ce magnifique domaine est particulièrement célèbre pour sa collection d’érables Momiji et ses azalées en fleurs. Abondamment présentes sous formes de massifs taillés, ces azalées, subtilement mêlées aux érables Momiji, sont spectaculaires.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


L’ensemble se compose d’un grand bassin au bord duquel se trouve un pavillon de thé, et d’une promenade ombragée qui s’étend sur les reliefs du bassin et du jardin. Le bassin constitue la fin des douves qui entourent le parc du château.


Les points de vues dignes d’intérêt pour la photo ne manquent pas. Le bassin est omniprésent dans l'image et équilibre les cadrages. Le pavillon de thé est évidemment au coeur de ce jardin, de par sa position et son architecture. Le photographe pourra profiter des nombreux sentiers de promenade pour en admirer, selon la saison, les contrastes et les couleurs.


Et si l’envie vous prend, n’hésitez pas à déguster un excellent thé Matcha dans le salon de thé situé sur le haut du jardin.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert



Ma bibliothèque: Jardins Zen japonais.

Ma bibliothèque: Jardins Zen japonais.

 

4. Le jardin du Musée d’Art Adachi à Yasugi

Ce musée est situé à Yasugi dans la préfecture de Shimane. Cette préfecture fait partie de la région San-in. Située sur la façade nord-ouest de l’île d’Honshu, côté Mer du Japon au nord d’Hiroshima, la région des San-in signifie littéralement “A l’ombre des montagnes”.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Comme son nom l’indique, l’ensemble est avant tout un musée. Créé par M. Adachi Zenko en 1970, il rassemble une collection exceptionnelle de peintures de Yokoyama Taikan et diverses oeuvres d’art japonaises.


Soucieux de mettre en relation sa collection d’oeuvres d’art avec la nature, le propriétaire à commander la réalisation de ce jardin, sans savoir pour autant qu’il deviendrait la pièce maîtresse du musée. Curieusement, c’est donc essentiellement pour ce jardin que les touristes se rendent en masses chaque année au Musée d’Art Adachi.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Ce jardin contemplatif vient d’être sélectionné pour la 18ème année consécutive par le magazine américain The Garden Ranking of Japan comme étant le plus beau jardin du Japon.


Vous pourrez aussi passer un agréable moment de détente dans le salon de thé traditionnel Juraku-an en dégustant un thé Matcha tout en contemplant le jardin. Car ce jardin se regarde de loin. Il n'est malheureusement pas possible d'y accéder et de s'y promener.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert



Sécurisez votre activité et transaction en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

Sécurisez votre activité et transaction en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

 

5. Le jardin Shukkei-en à Hiroshima

Le jardin Shukkei-en est une oeuvre d’art des jardins traditionnels paysagers. Situé au centre de la ville d’Hiroshima dans l’arrondissement de Naka-Ku.


Construit en 1620, et sans aucun doute l’un des plus beaux jardins paysagers du Japon, Shukkei-en est intimement lié à l’histoire de la ville. En plus des évènements liés à la seconde guerre mondiale, ce jardin a connu une histoire mouvementée.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Il possède un très beau pont de pierre en arc de cercle (Koko-Kyo) qui constitue sans doute le point central du jardin. Une scène inspirée du lac de l’ouest à Hangzhou en Chine et qui a rendu le jardin Shukkei-en célèbre.


Prévoyez minimum 2 heures pour le photographier. Il est impératif de s’y rendre dès l’ouverture pour éviter la foule. Le Jardin Shukkei-en est vaste mais les chemins sont peu nombreux. Ils sont donc très vite saturés et les visiteurs prennent tout leur temps en s’arrêtant bien sûr dans l’axe des plus beaux points de vue.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert


Si vous le pouvez, visitez-le en automne. Comme à beaucoup d’autres endroits du Japon, c’est très certainement la saison la plus propice à la contemplation des jardins. Les érables Momiji présentent alors leurs couleurs légendaires presqu’irréelles.


Le pont de pierre Koko-Kyo se dresse fièrement au centre du bassin, le divisant ainsi en 2 parties, nord et sud. Il est omniprésent dans les paysages miniatures qu’offre ce jardin et sera très certainement au coeur de vos photos. Il permet de traverser l’étang en passant sur quelques-unes des 14 îles, représentation miniature des îles de la mer de Seto.


Japon: 5 jardins incontournables pour la photographie de paysages

© O. Robert



Ma bibliothèque: Les jardin du Japon.

Ma bibliothèque: Les jardin du Japon.

 

Cette sélection n'est évidemment pas exhaustive. Elle représente les 5 jardins où j'ai pu réaliser mes photos de ces paysages miniatures les plus intéressantes tout en appréciant la tranquillité des lieux. Elle se bae également sur un intérêt personnel pour les lieux chargés d'histoire ou représentatifs d'une culture artistique majeure.


Je vous invite donc à lire les articles qui sont consacrés à chacun de ces 5 jardins pour plus d'informations.


La qualité des instants photographiques ne se mesure pas toujours à la quantité des tirages produits mais aussi par le plaisir que représentent ces instants privilégiés de connexion à la nature par l'image.


Chacun se fera une idée de ce qui représente pour lui les plus beaux jardins du Japon. Mais en visitant ces 5 domaines, vous ne serez normalement pas déçu et pourrez sans aucun doute y réaliser de très beaux clichés.

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à le partager sur les réseaux sociaux. Ceci m'aide à poursuivre ce travail. Merci d'avance pour votre soutien.


Comments


bottom of page