top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

Japon: Le Jardin Shukkei-en à Hiroshima, 400 ans d'histoire mouvementée

Dernière mise à jour : 6 févr.

Le jardin Shukkei-en est une oeuvre d’art des jardins traditionnels paysagers. Situé au centre de la ville d’Hiroshima dans l’arrondissement de Naka-Ku. Sans aucun doute l’un des plus beaux jardins paysagers du Japon, Shukkei-en est intimement lié à l’histoire de la ville. Par les évènements liés à la seconde guerre mondiale, il a connu une histoire mouvementée.


Japon: Le Jardin Shukkei-en à Hiroshima, 400 ans d'histoire mouvementée

© O. Robert


Shukkei-en s'organise autour d'un bassin central qui occupe la majeure partie du domaine. Il possède un très beau pont de pierre en arc de cercle (Koko-Kyo) qui constitue le point central du jardin. Une scène inspirée du lac de l’ouest à Hangzhou en Chine et qui a rendu le jardin Shukkei-en célèbre. Ce pont est d’ailleurs le seul élément construit ayant résisté à la force dévastatrice de la bombe atomique de 1945.


Quelques mots d’histoire

Le jardin Shukkei-en a été construit en 1620. Il a été conçu par le maître de thé Ueda Soko, sur l’ordre d’Asano Nagaakira, alors Daimyo du Domaine d’Hirsohima. Dès l’ère Meiji, c’est la famille Asano qui occupa le domaine.


Comme pour la vaste majorité des jardins célèbres au Japon, Shukkei-en a longtemps été une propriété privée. Il s'agit d'un jardin de Daimyo, nommé ainsi en référence aux seigneurs Daimyo, qui étaient à l’origine de la création de ces superbes jardins paysagers sur leurs domaines privés. Le titre de Daimyo est le second plus haut rang de Samourai après le Shogun.


Japon: Le Jardin Shukkei-en à Hiroshima, 400 ans d'histoire mouvementée

© O. Robert


Anéanti le 6 août 1945 par le souffle de la première bombe, il a été patiemment reconstruit. Ce travail d’envergure a démarré en 1949, seulement 4 années après le tragique évènement et a duré plus de 30 ans. Aujourd’hui, ce jardin d’exception est un véritable havre de paix et de tranquillité. Bien qu’il se situe en plein centre de la Ville d’Hiroshima, l'ambiance y est étonnement calme et propice à la méditation.


Il a été légué à la Préfecture d’Hiroshima en 1940 et ouvert au public dès cette année-là.

A la suite de la seconde guerre mondiale, le jardin a été transformé temporairement un lieu d’accueil pour les victimes de la guerre. Il a ensuite été réouvert au public dès 1951, alors que d'importants travaux de rénovation étaient en cours.


Yoko Kawaguchi - Jardins Zen japonais

Yoko Kawaguchi - Jardins Zen japonais


Visiter le jardin Shukkei-en

Prévoyez minimum 2 heures pour le photographier tranquillement. Il est impératif de s’y rendre dès l’ouverture pour éviter la foule. Le Jardin Shukkei-en est vaste mais les chemins sont peu nombreux. Ils sont donc très vite saturés et les visiteurs prennent tout leur temps en s’arrêtant bien sûr dans l’axe des plus beaux points de vue.


Shukkei-en peut se traduire par "le jardin qui rétrécit les paysages". Multiplier les paysages en un seul endroit, telle était la volonté du concepteur lors de la commande. Et le pari est plutôt réussi. Vous découvrirez de multiples scènes aux perspectives intéressantes qui vous donnent l’impression de voyager aux 4 coins du pays en parcourant seulement quelques centaines de mètres.


Japon: Le Jardin Shukkei-en à Hiroshima, 400 ans d'histoire mouvementée

© O. Robert


Montagnes miniatures, rivières et végétation se partagent cet espace à la fois grand et contenu. Le jardin Shukkei-en est de la même superficie que la stade de baseball de Hiroshima (pour les amateurs). Ce qui donne une idée de sa taille.


Si vous le pouvez, visitez-le en automne. Comme à beaucoup d’autres endroits du Japon, c’est très certainement la saison la plus propice à la contemplation de jardins. Les érables Momiji présentent alors leurs couleurs légendaires presqu’irréelles. Ce moment particulier s’appelle Koyo. Selon les variétés et les sols où ils sont plantés, ces Momiji offrent aux visiteurs une large palette colorée qui va du jaune intense au rouge foncé. Ce qui a largement contribué à leur réputation à travers le monde et la littérature.


Les Japonais, friands de cet arbre, l’ont généreusement utilisé dans les jardins pour la délicatesse de leur feuillage et bien évidemment pour leurs couleurs automnales. A cette saison, le jardin Shukkei-en met également ses érables en évidence en les éclairant le soir. Un spectacle à voir absolument, si vous avez l'opportunité de vous y rendre à cette saison, bien sûr.


Japon: Le Jardin Shukkei-en à Hiroshima, 400 ans d'histoire mouvementée

© O. Robert


Un pont d'inspiration chinoise

Le pont de pierre Koko-Kyo se dresse fièrement au centre du bassin, le divisant ainsi en 2 parties, nord et sud. Il est omniprésent dans les paysages miniatures qu’offre ce jardin et sera très certainement au coeur de vos photos. Il permet de traverser l’étang en passant sur quelques-unes des 14 îles, représentation miniature des îles de la mer de Seto.


Ses proportions n’ont évidemment rien en commun avec les ponts chinois dont il tire son inspiration. Le pont du jardin Shukkei-en est en relation avec les nombreuses scènes de paysages miniatures du domaine. Il n’en est pas pour autant moins spectaculaire. Depuis ce pont, vous pourrez aussi y voir les nombreuses espèces animales qui nagent tranquillement dans ces eaux. Des koï multicolores bien sûr mais aussi des tortues et des crabes qui attirent bon nombre d’oiseaux.


Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites. A tester gratuitement ici.

Luminar Neo: L'intelligence artificielle pour la production d'images commerciales parfaites. A tester gratuitement ici.


Enfin, n'oubliez pas de faire un détour par le petit jardin d’herbes médicinales Yakuso-en, et la mini-forêt de bambous avant de terminer votre visite.

 

Comment se rendre au jardin Shukkei-en

Le jardin se situe au bord de la rivière Kyobashi, à 500 mètres de la gare principale, soit à 10 minutes à pieds.


Vous pouvez aussi choisir de vous y rendre en transport en commun en empruntant le tram “Electric Railway Streetcar” en direction de la gare de Hatchobori et changer ensuite pour un autre tram sur la ligne Hakushima.


Il est aussi possible de s’y rendre en bus en prenant la ligne Hiroshima Meipuru - Pu et descendre à l’arrêt Hiroshima Prefectural Art Museum.


72 saisons du Japon - Voyage et art de vivre au pays de l'impermanence

72 saisons du Japon - Voyage et art de vivre au pays de l'impermanence

 
Japon: Le Jardin Shukkei-en à Hiroshima, 400 ans d'histoire mouvementée

© O. Robert


Horaires d’ouverture du jardin Shukkei-en


Ouvert

  • Avril à septembre: 9h à 18h

  • Octobre à mars: 9h à 17h

Fermé

  • Du 29 au 31 décembre

Tickets

  • Adulte individuel: 260¥

  • Etudiant individuel: 100 à ¥150¥


Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.

Sécurisez votre activité et vos transactions en ligne lors de vos déplacements et voyages. Contournez légalement les restrictions d'accès à internet de certains pays.


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous et à le partager sur les réseaux sociaux. Ceci m'aide à poursuivre ce travail. Merci d'avance pour votre soutien.

 

Comments


bottom of page