top of page
  • Photo du rédacteurOlivier

La marche: Méditation active et outil d'inspiration en photographie

Dernière mise à jour : 12 mars

Depuis l'antiquité, la marche a été considérée comme un exercice favorisant la réflexion, la concentration et l'éveil spirituel. Des philosophes comme Socrate et Thoreau aux artistes modernes, beaucoup ont trouvé dans la marche une source d'inspiration et de bien-être mental.


La marche: Méditation active et outil d'inspiration en photographie

Tirage Fine Art © O. Robert


Dans cet article, je souhaite revenir sur les raisons pour lesquelles la marche a toujours été une forme de méditation active particulièrement bénéfique pour ma photographie.


J'ai abordé ce sujet dans d'autres articles mais l'activité physique a, pour moi, une importance capitale et occupe une place très importante de ma vie quotidienne depuis toujours. Aussi, après avoir pratiqué de nombreuses disciplines sportives, je suis arrivé à la conclusion que la marche sportive (en extérieur), à raison de 100 km par semaine en moyenne, me convenait mieux que n'importe quelle autre activité physique..


Elle déclenche des mécanismes psychiques libérateurs qui transforment instantanément mes pensées en les canalisant. Chaque entraînement devient un moment de profonde réflexion que j'appelle "méditation active" sur les paysages que je traverse ou observe. S'ajoutent à cela les conditions climatiques changeantes au fil des saisons, parfois difficiles telles que chaleur, froid, pluie, neige ou vent qui, elles aussi, ont une capacité à me faire réagir différemment face à ces paysages.


Je marche, donc je pense. Le philosophe et le neurologue.

Ma bibliothèque: Je marche, donc je pense. Le philosophe et le neurologue.


La marche me permet donc de conserver un équilibre physique et mental propice à la créativité et à l'inspiration. Aussi, j'ai effectué beaucoup de recherches sur ce sujet ces 15 dernières années afin de mieux comprendre comment le mécanisme de la marche influençait la santé physique et mentale. Je synthétise ci-dessous brièvement ces aspects, en me basant sur des études scientifiques et des données empiriques au travers de 4 critères fondamentaux.


1. Etat des recherches actuelles

Plusieurs études neuroscientifiques menées ces 10 dernières années ont montré que la marche avait un impact direct sur le cerveau. Une étude publiée dans "The Journal of Neuroscience" en 2014 explique que l'exercice aérobie (comme la marche) augmente la taille de l'hippocampe, une région du cerveau liée à la mémoire et à la créativité. De plus, une méta-analyse de 2019 dans le "British Journal of Sports Medicine" a confirmé que l'activité physique régulière peut notoirement améliorer les fonctions exécutives, y compris l'attention et la résolution de problèmes.


Mon équipement: GITZO Adventury. Le sac à dos ultime pour l'aventure et la photographie de terrain.

Mon équipement: GITZO Adventury. Le sac à dos ultime pour l'aventure et la photographie de terrain.


2. La marche et la conscience

Marcher permet également une meilleure conscience de soi et de son environnement, ce qui est crucial en photographie. Selon Jon Kabat-Zinn, fondateur de la méthode de réduction du stress basée sur la pleine conscience (MBSR), la méditation active renforce la capacité à se concentrer sur le moment présent. Cette focalisation peut être particulièrement utile pour un photographe, car elle permet une observation plus fine des détails, des ombres et des couleurs, même si ces derniers sont moins pertinents dans le domaine de la photographie en noir et blanc.


3. L'Inspiration par l'observation

Dans un métier tel que celui de photographe où l'observation est déterminante, la marche offre une occasion inégalée de voir le monde sous des angles différents. Un rythme lent permet au photographe de prendre le temps de remarquer des aspects du paysage ou de l'environnement urbain qui pourraient autrement être ignorés. L'acte de marcher lui-même peut devenir une sorte de rituel préparatoire, facilitant la transition entre l'état d'esprit du quotidien et celui requis pour une création artistique profonde.


La marche: Méditation active et outil d'inspiration en photographie

Tirage Fine Art © O. Robert


4. Le silence et l'isolation

La marche permet aussi une forme d'isolement qui est souvent nécessaire à la créativité. Dans une étude de 2013 publiée dans "Psychological Science", des chercheurs ont constaté que les participants isolés étaient plus aptes à résoudre des problèmes créatifs que ceux en groupe. Le silence et l'isolement que permet une marche solitaire peuvent être des outils précieux pour un photographe cherchant à se plonger dans un état de réflexion profonde.


Conclusion

Le potentiel de la marche à revitaliser l'esprit et à inspirer la créativité est appuyé par une multitude de données scientifiques. Son impact sur l'hippocampe et les fonctions exécutives, son rôle dans la promotion de la pleine conscience, et son offre d'une perspective unique sur le monde en font un outil indispensable pour tout photographe en quête d'inspiration. Que ce soit pour mieux observer les éléments d'un paysage ou pour trouver un moment de réflexion tranquille, la marche s'avère être une méditation active extrêmement bénéfique.


Ma bibliothèque: L'encyclopédie de la préparation physique.

Ma bibliothèque: L'encyclopédie de la préparation physique.

 

Comments


bottom of page